Résultats d'enchères - Mars 2018 -

 
Après le sommeil profond qui a marqué le mois de janvier et le réveil léger qui a marqué le mois de février,  les Etudes ont sonné la charge au mois de mars et ont frappé du marteau à un rythme soutenu.

La Maison de Ventes BOISSEAU-POMEZ est située à Troyes. Le 10 mars 2018 elle organisait une vente Objets d’Art – Haute-Epoque – Tableaux – Orfèvrerie XVIII’ s – Mobilier ancien qui permettait d'acquérir à des prix raisonnables quelques beaux Christs et Crucifixions parmi lesquels j'ai retenu cet imposant cadre architecturé en bois doré attribué au XIXe siècle italien. Il fait office de bénitier et présente un Christ en Ivoire sous verre accompagné de ses attributs traditionnels. 

Il a été adjugé 450€ au marteau, un prix modeste pour ce rare ensemble resté dans son jus et en bel état de conservation.

Lot n° : 58

Description :

Christ en ivoire sculpté (haut. tête-pieds : 18 cm) sous verre dans un riche encadrement en bois doré et sculpté de forme chantourné à décor floral. Travail italien d’époque XIX’. Haut. totale : 74 cm (manques)

Estimation : 500€ / 600€
Christ en ivoire sculpté sous verre dans un riche encadrement en bois doré et sculpté de forme chantourné à décor floral


Quelques minutes plus tôt sous le N°38 avait été adjugé ce Christ en bronze doré que l'Expert a désigné dans le style du XIVe siècle ce que ne traduit pas  son prix d'adjudication 800€ au marteau.

Soit ce Christ est bon et son ancienneté lui garantit un prix de vente entre 1 500€ et 2000€ soit c'est une copie du XIXe siècle ce qui réduit fortement son intérêt et son prix de vente se cantonne sous la barre des 300€ conformément à l'estimation donnée par l'Expert.

Alors, une fois de plus, je vous invite à la prudence chaque fois que vous croisez un Christ attribué à la Haute Epoque. La tentation peut être grande pour un Vendeur de faire passer un Christ de style pour un Christ d'époque lorsque rien de bien frappant ne les distingue.


Lot n° : 38

Description :

*CHRIST en Croix de type Janséniste en bronze, traces de dorure, dans le style de la fin du XIVème siècle. Haut. 21 cm.

Estimation : 250€ / 300€
Petite croix en buis monoxyle figurant le Christ en croix


Du XIXe siècle mais dotée d'un caractère vrai qui lui confère une valeur certaine cette Croix de la Passion a été adjugée 1 000€ au marteau à la Galerie SADDE à Grenoble le 13 mars 2018.

Lot n° : 71

Description :

Grande croix de la passion, représentant le Christ en croix et les instruments de la passion,
marteau, lanterne, tenaille, lance, éponge, bois sculpté polychrome
H : 123 cm.

Estimation : 400€ / 500€
Grande croix de la passion, représentant le Christ en croix et les instruments de la passion


Dans les j'avais déjà présenté ce cadre rocaille adjugé 900€ au marteau le 15 juin 2016 à l'Hôtel Mosan de Liège.  

Il est réapparu dans la même Salle de Ventes le 14 mars 2018. Cette fois il a été adjugé 600€ au marteau en baisse de 30% par rapport à sa précédente adjudication mais pîle au milieu de sa fourchette d'estimations.

Question : Comment une Maison de Ventes peut-elle estimée 30% en-dessous de sa valeur d'adjudication un Lot qu'elle a elle-même adjugé 2 ans plus tôt ?

Ce qui est sûr est que l'Acheteur du 15 juin 2016 aura fait une bien mauvaise affaire car si j'ai bien lu les conditions de vente de l'Hôtel MOSAN : en tant qu'Acheteur le 15 juin 2016 il aura payé son lot 1 080€ (+20% frais) et en tant que Déposant le 14 mars 2018 il aura reçu 540€ (-10% de Frais) soit une perte sèche de 540€ qui équivaut grosso modo à la valeur de l'objet. C'est le genre de mésaventure à consommer avec modération !

Lot n° : 60

Description :


 CRUCIFIX
Probablement France, XVIIIe siècle.
Ivoire sculpté.
Sculpture représentant un Christ.
Il est présenté dans un cadre en bois doré sculpté de motifs Louis XV présentant un crucifix en son centre, sommé d`un titulus crucis portant l`inscription : `INRI` et pourvu d`un petit bénitier dans la partie inférieure.
Petits manques.
Dim (cadre) : 70 x 37 cm 

Estimation : 500€ / 700€
cadre en bois doré sculpté de motifs Louis XV présentant un crucifix en nivoire en son centre


Aux Amateurs des Christs attribués potentiellement aux ateliers de Limoges je livre ce lot adjugé 13 000€ au marteau chez Marc Arthur KOHN à Paris le 19 mars 2018.

Lot n° : 2

Description :


CHRIST À LA COURONNE Limoges, XIIIe siècle Cuivre et émail
H. 29 cm, L. 17 cm, P. 5 cm
Le Christ vivant est représenté crucifié, la tête ceinte de la couronne; il est en applique sur une croix à motifs gravés ou émaillés de rosaces, fleurettes stylisées et filets.
La technique de l'émail champlevé apparaît au milieu du XIIe siècle à Limoges et se développe au siècle suivant produisant de nombreuses pièces d'obédience religieuse, châsses, plaques à scènes narratives, croix (fig.1). C'est alors l'âge d'or des ateliers limousins: leurs oeuvres sont exportées jusqu'en Suède, en Espagne et en Italie.


Estimation : 12 000 - 18 000 €
Corpus Christi Maché alt gefasst das Lendentuch an beiden Seiten weit aufschwingend Dreinageltypus die Arme nahezu waagrecht ausgebreitet


Ce tableau mis en vente par Christophe Joron Derem à Paris le 21 mars 2018 a été adjugé 3 200€ au marteau.

L'Etude l'a attribué à Pierre MIGNARD (1612-1695) en contradiction avec la gravure de ce  que j'ai mis en ligne en 2011 qui précise dans le texte imprimé au XVIIIe siècle que le Tableau est une oeuvre de Guido RENI (1575-1642).

En clair, ce Tableau ne saurait être attribué à Pierre MIGNARD et pas d'avantage à Guido RENI. Il s'agit d'une copie librement interprétée et réalisée par l'élève d'une Ecole de Peinture à partir d'une gravure semblable à celle que j'ai mise en ligne. L'ancienneté du tableau ne peut être établie que par une analyse fine des pigments utilisés et du vieillissement de la couche picturale. Une analyse à laquelle je ne peux pas me préter à partir d'une simple image.


Lot n° :  664

Description :


Attribué à Pierre MIGNARD (1612-1695)
Madeleine au pied de la croix
Huile sur toile (griffure, léger enfoncement)fleurettes stylisées et filets.
117 x 66,5 cm

Estimation : 4 000 - 6 000 €
Attribué à Pierre MIGNARD Madeleine au pied de la croix


Le même jour il fallait être à Munich à la Maison de Ventes Neumeister pour acquérir ce tableau peint sur une face de la scène du Calvaire et sur l'autre face de la Mort de Saint Martin de Tours.

Estimé entre 2 000€ et 2 500€ les enchères se sont achevées sur une adjudication à 14 000€ au marteau.


Lot n° :  263

Description :

UNBEKANNT
wohl Ende 15. Jh.
Christus am Kreuz
Der Tod des Hl. Martin von Tours (Rückseite). Tempera auf Holz. BA 90,5 x 75 cm. Stark rest. Besch. Rahmen besch

Estimation : 2 000 - 2 500 €
  • CRUCIFIX chryséléphantin en ivoire bronze et palissandre
  • Der Tod des Hl Martin von Tours wohl Ende 15 Jh.jpg


Retour à Paris le 22 mars 2018  à l'Etude Libert-Damien pour découvrir cette plaque en faïence de belle facture. 

L'estimation 300-500€ était modeste. Un Acheteur a rétabli sa juste appréciation en l'acquérant 1 450€ au marteau.

Lot n° :  155

Description :

CRUCIFIX-BENITIER en faïence à décor blanc bleu de lambrequins, festons, coquille et rinceaux feuillagés. 
Le Christ en faïence blanche sur fond ajouré.
XVIIIe-XIXe siècle
Restaurations et petits manques
Haut. 49 cm

Estimation : 300 - 500 €
Le Christ en faïence blanche sur fond ajouré XVIIIe-XIXe siècle


Ce Christ en bronze attribué à un siècle ancien a été adjugé 900€ au marteau. Une adjudication qui se situe entre le prix d'un Christ en Bronze garanti de la Haute Epoque 1 500€-2 000€ et le prix d'une copie moins de 300€ !

Il y a encore quelques Acheteurs qui croient qu'on peut à tout instant mettre la main sur un Christ en Bronze de 700 ans d'histoire. Ils oublient que depuis la fin de la Pax Romana l'Europe a vécu en guerre perpétuelle entrainant la fonte de tous les objets qualifiés d'anciens bien plus utiles à produire des canons qu'à s'oxyder au fond d'un placard.

Lot n° :  155

Description :

ECOLE MOSANE OU RHÉNANE, FIN DU XIIE, DÉBUT DU XIIIE SIÈCLE
Christ en croix
Bronze à patine brun foncé
H: 15 - L: 14 cm
Un modèle comparable avec quelques variantes est conservé au Metropolitan Museum, dans la collection de Jack et Belle Linsky (16,5 x 15,7 cm, inv.: 1982.60.395)

Estimation : 500 - 700 €
ECOLE MOSANE OU RHÉNANE, FIN DU XIIE, DÉBUT DU XIIIE SIÈCLE


L' Etude Thierry de Maigret organisait une vente à Paris le 28 mars 2018.

Parmi plusieurs Christs et Crucifixions offerts à la Vente se trouvait ce beau cadre en bois doré évoquant le siècle de Louis XIV et servant d'écrin à un Christ en ivoire haut de 68 cm. Comme tous les Christs en ivoire d'une hauteur aussi généreuse il a attiré plusieurs Enchérisseurs dont le plus motivé d'entre eux l'emporta pour 3 000€ au marteau.

Le moins que je puisse commenter est que le montant de cette adjudication au regard des 68 cm du Christ en Ivoire ne reflète pas le libelle élogieux qui accompagne la description du lot, ni la référence bibliographique aux collections du Louvre et pas d'avantage son attribution au siècle du Roi Soleil !

Lot n° :  80

Description :

Christ en croix en ivoire sculpté en ronde-bosse. Le Christ est vivant. Le corps, est vu de face, les deux pieds posés côte à côte, un léger hanchement. Le périzonium, retenu par une cordelette, couvre ses hanches et est drapé à gauche; la tête est tournée vers la droite, avec la chevelure qui retombe sur les épaules encadrant son visage. Ses mains semblaient faire un signe de bénédiction de l'index et du ma­jeur.
Dans son cadre en bois doré, sculpté de rinceaux, coquilles, surmontées de deux putti. France XVIIème
H: 94 - L: 60 cm. H du Christ: 68 cm

Bibliographie: Ivoires de la Renaissance et des temps modernes- La collection du Louvre. Par Philippe Malgou­yres. Louvre Editions 2010. P.46-47; P. 52 N°23                         

Estimation : 2 000 - 2 500 €
  • Le Christ est vivant
  • Le Christ est vivant

Publié le 1 avril 2018

free hit
counters