Cette rubrique qui emprunte son titre au livre Adjugé, volé écrit par Michel Deléan vous livre les frasques présumées ou avérées de certains acteurs du Marché de l'Art. 


2018   La folle histoire des bronzes volés

De nombreux medias ont relayé la vente de la succession de José Maria DAVID (1) organisée  le 29 mai 2018 à l’Hôtel des Ventes de Nantes.

Peu ont évoqué la mise en examen de « Cinq commissaires-priseurs soupçonnés de complicité d’escroquerie qui auraient accepté de vendre des œuvres à l’artiste lui-même (ou à des intermédiaires) ce qui aurait eu pour effet « de porter atteinte à la sincérité des enchères »

(1) José Maria DAVID (1944-2015) Sculpteur animalier

2018   Le trafic de faux mine le marché de l'art

« Ce qui inquiète la profession dans toutes ces affaires, c'est que les escrocs sont des experts et des antiquaires. »



2018   Soupçons de faux Boulle : pluie de mises en examen

Dans son N° du 17 mai 2018 Le Quotidien de l’Art a eu connaissance d'une « pluie de mises en examen » conséquence de l’affaire des faux sièges vendus au Château de Versailles. Ces faux sièges pourraient n'être que la partie émergée d’une production de faux meubles de prestige qui perdure depuis de longues années. Une vingtaine de meubles sont désormais dans la ligne de mire de la Justice dont une paire de cabinets Boulle acquis par Axa en 1999. 



2018   Le musée d'Elne démasque 82 faux tableaux d'Étienne Terrus dans sa collection

«Tout le marché de l'art au niveau local est gangrené … Du vendeur à la sauvette qui démarche les collectionneurs privés jusqu'aux antiquaires, en passant par les salles des ventes.» 
 
 Article publié le 2 mai 2018 sur le site lefigaro.fr


2017   Le Faux a de vrai sa réalité (Suite)

8 ans après qu'une plainte ait été déposée à son encontre la Justice vient de mettre en examen Eric Touchaleaume marchand & expert du mobilier des années 50. A son tour E. Touchaleaume a porté plainte ...



2017   Le Faux a de vrai sa réalité

Pendant que court l'affaire des faux sièges XVIIIe livrés au Château de Versailles, cet article mis en ligne sur le site challenges.fr jette un éclairage glauque sur le marché du mobilier design du XXe 



2017   Scandale des faux meubles: les contrôles défaillants du château de Versailles

Le journal Challenges évoque les ratés qui ont conduit à l'achat de six faux sièges pour le Château de Versailles pour un montant de 2,7 millions d'euros.



2017   5 Personnes sous contrôle judiciaire et 2 en détention dans une affaire de trafic présumé d'oeuvres d'art à alès.

Le journal Midi Libre rapporte dans ses colonnes en 2 éditions successives le déroulement d'une vaste opération d'interpellations le 25 janvier 2017 dans la ville d'Alès ainsi que dans ses environs dans les départements de l'Hérault et du Vaucluse :

2017   L'AFFAIRE GUY WILDENSTEIN SERA REJUGEE 

"Dans l'affaire Guy Wildenstein, le Tribunal n'a pas suivi le réquisitoire du PNF et a prononcé la relaxe générale pour tous les membres de la Famille Wildenstein et leurs conseillers juridiques.


Le Parquet National Financier a décidé de faire Appel de ce jugement. L'Affaire Guy WILDENSTEIN sera donc rejugée.

2016   2 ANS DE PRISON FERME ET UNE AMENDE RECORD REQUIS CONTRE GUY WILDENSTEIN ...

"Dans un réquisitoire cinglant, le Parquet national financier a requis quatre ans d'emprisonnement dont deux avec sursis ainsi que 250 millions d'euros d'amende contre l'héritier du marchand d'art Daniel Wildenstein  ..."

2016   Les Policiers les Appellent Des « Charrieurs »

Un Charrieur est un escroc qui déniche un pigeon bien gras et le plume. C'est au XIXe siècle que s'est développée cette activité lucrative. Cet article du journal Le Parisien du 1er Octobre intitulé Versailles : les objets en ivoire vendus 350 000 € en valaient 1 500 nous rappelle que les Charrieurs sont toujours à l'affût avec une imagination qui s'apparente parfois à du grand art. 


2016  UN TRESOR NATIONAL ATTRIBUE AU 18E SIECLE QUI SERAIT CONSTRUIT AVEC DES BOIS DU 20E SIECLE !

Alors que s'ouvre la Biennale des Antiquaires au Grand Palais un nouveau scandale est révélé par le journal Connaissance des Arts & la suite de l'Affaire

Objet du scandale : Une commode attribuée à l’ébéniste A. J. Oppenordt (1639-1715), réalisée vers 1690-1700 et portant les armes de Colbert. Déclarée Trésor National en 2009, estimée autour de 10M€, elle devait trouver sa place dans les salles d'art du XVIIIe siècle du Louvre. 

 Une  dendrochronologie récente effectuée sur des échantillons des bois qui la constituent ont fourni une datation autour de 1960/1970 !

Cet article paru ce jour dans la rubrique Culture du Journal Le Figaro décrit l'ambiance qui règne dans les couloirs de la prestigieuse Biennale des Antiquaires.


A Bordeaux, l'expert disparait avec un dessin signé Léonard de Vinci

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde et France Bleu - Lundi 11 juillet 2016 à 16:45 -


2016  DES ANTIQUAIRES PARISIENS DANS LA TOURMENTE

Le cercle des Antiquaires parisiens soupçonnés d'avoir fait fabriquer et/ou vendu de faux meubles XVIIIe s'élargit.

Après Jean LUPU qui tenait boutique rue du Faubourg Saint-Honoré c'est au tour d'Intervenants de la galerie Aaron située Boulevard Hausmann et de la maison Kraemers située rue de Monceau d'avoir été entendus par les policiers de l'office central de lutte contre le trafic de biens culturels (OCBC).

Au coeur de l'enquête menée par l'OCBC plusieurs mobiliers réputés d'époque XVIIIe acquis par le Château de Versailles pour des sommes cumulées qui se chiffrent en millions d'euros qui pourraient s'avérer être de fabrication récente.

Cet article paru dans le Journal Le Figaro dresse le décor de ce scandale qui touche le milieu des Antiquaires parisiens à la réputation mondiale.


 Je profite de ce nouvel encart pour vous signaler la condamnation à 8 mois de prison avec sursis d'un Commissaire Priseur. Dans la même affaire un Coutier en Art est condamné à de la prison ferme.


2016  RIFIFI DANS LE MARCHÉ DE L'ART

L'Affaire dite Yves Bouvier met en lumière les liens étroits qui relient le marché de l'Art, les milliardaires, les ports francs, la spéculation, les grandes galeries, les grandes foires internationales, les sociétés off-shore, la fraude fiscale, le blanchiment d'argent, les marges des intermédiaires etc. 

Cet article publié par le Journal Les Echos résume l'Affaire.


2016  LE PROCÉS DES COLS ROUGES

Le procès des Cols Rouges qui s’était ouvert le 14 mars s’est achevé le 4 Avril 2016. 

Le réquisitoire du Procureur fût cinglant : contre la quasi-totalité des prévenus, le parquet a requis des peines d'emprisonnement avec une partie ferme de deux ans accompagnées d’amendes de 10 000€ à 40 000€ pour les manutentionnaires et de 250 000€ pour les commissaires-priseurs. 

Le verdict du Tribunal sera rendu le 6 septembre 2016.


Cet article mis en ligne par le journal Le Monde le 31 mars 2016 résume l’affaire :

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/03/31/au-proces-des-cols-rouges-de-drouot-la-procureure-demande-au-tribunal-d-acter-la-fin-d-un-systeme_4893429_1653578.html


Cet extrait d'article mis en ligne par le journal Le Figaro le 6 avril 2016 fournit quelques informations supplémentaires :

http://www.lefigaro.fr/culture/encheres/2016/04/06/03016-20160406ARTFIG00219-au-tribunal-le-deballage-des-anciens-cols-rouges-de-drouot.php


Vols chez Drouot : 50 personnes renvoyées devant la justice

... par La rédaction numérique de RTL , Avec AFP publié le 08/07/2015 à 18:09


Aristophil, ou quand la bulle du marché des manuscrits explose

Par Bertrand Fraysse Publié le 04-07-2015 à 09h54


Un antiquaire parisien réputé soupçonné de fraude

Publié le 19/06/2015 à 10:45 | Le Point.fr


Le fan de Johnny Hallyday est un homme anéanti

23/02/2015 à 16:27 par Stéphane Fouilleul


Lyon: Le commissaire-priseur Jean-Claude Anaf mis en examen

... N.V.-M. avec AFP Publié le 18.12.2014 à 07:51 Mis à jour le 18.12.2014 à 07:51


Le clerc du commissaire-priseur était un escroc

Le Parisien | 19 Juin 2014, 07h00


free hit
counters