3ième Trimestre 2019 - Quelques Résultats d'Enchères


Dans la page qui rapporte j'évoque la 'sagesse des prix'
Dois-je encore parler de 'sagesse des prix' lorsque les adjudications peinent à dépasser les estimations basses comme je l'ai fréquemment observé au cours de ce 3ième Trimestre 2019 avec comme conséquence que de nombreux lots sont retirés.
Relativement aux lots qui sont adjugés, hormis quelques beaux lots qui mobilisent plusieurs Acheteurs la majorité d'entre eux s'adjuge sans bataille d'enchères donc à l'estimation basse voire en-dessous par dérogation.
Si les Salles de Vente reflètent la santé économique de la Société on peut statuer que la santé économique de la Société est en voie de régression. Une régression cependant qui affecte peu les beaux lots qui font toujours l'objet de batailles d'enchères. 
Les Acheteurs dont le budget est élevé ne seraient donc pas affectés par la régression de la santé économique de la Société. Cette régression n'affecterait en conséquence que les Acheteurs dont les budgets sont réduits.
 
 Le 3 juillet 2019 à l’Hôtel des Ventes des Chartrons à Bordeaux a été livré aux enchères ce Christ en Ivoire haut de 28 cm tête-pieds dont l’estimation basse était fixée à 1 200€. Ce Christ n'a pas trouvé Preneur. Désigné du XVIIe siècle par l’Expert de la Vente, son apparence ancienne accentuée par les craquelures de l'ivoire ainsi que sa vigueur de sculpture n’ont pas été des arguments suffisants pour lui trouver un Acquéreur. Ce Christ avait déjà été présenté sans succès en mars 2019 sur une base identique d'estimations.

N° 276

Christ en ivoire sculpté. Tête levée vers le ciel, chevelure aux mèches ondulées tombant sur les épaules, périzonium retenu par une cordelette avec chute sur la hanche gauche, jambe droite fléchie et pieds parallèles. XVIIe siècle

Hauteur : 28 cm Poids : 283 g (petits manques aux doigts)

Estimation : 1 200 € à 1 500 €
  • Christ en ivoire sculpté. Tête levée vers le ciel, chevelure aux mèches ondulées tombant sur les épaules
  • Christ en ivoire sculpté. Tête levée vers le ciel, chevelure aux mèches ondulées tombant sur les épaules



 De dimensions un peu moindres que le précédent mais servi par une fourchette d'estimations attractive ce Christ en ivoire, attribué au XVIIIe siècle, haut de 22 cm tête-pieds a trouvé Preneur à 260€ au marteau le 6 juillet 2019 à Troyes chez Boisseau-Pomez. 

Ce Christ en ivoire a de quoi réjouir son Acheteur : il a belle allure, il est en parfait état et il est présenté dans un cadre en bois doré et sculpté

N° 43

Christ en ivoire sculpté d'époque XVIII°s. Haut. tête-pieds : 22 cm, dans un cadre en bois doré sculpté. 71 x 48 cm (manque un petit doigt) 

Estimation : 250 - 300 €

  • Christ en argent 18ème (non poiconné) (Ht 26cm)
  • Christ en ivoire sculpté dépoque XVIIIs Haut. tête-pieds  22 cm dans un cadre en bois doré sculpté



 Ce Christ en ivoire est sculpté d’une seule pièce, les bras ne sont pas rapportés. Haut de 28 cm env. tête-pieds il a été acquis 750€ au marteau à Vannes le 27 juillet 2019

Le prix d’adjudication est très inférieur au prix auquel il aurait été adjugé il y a quelques années. Un Christ en Ivoire issu probablement du même atelier était assorti en mars 2012 d'une estimation 3 000 €-4 000 € pour une hauteur de 30 cm env. tête-pieds. Il était désigné d'après François GIRARDON (1628-1715)

N°20

Crucifix en ivoire dans une vitrine en poirier noirci, époque Napoléon III, 71 x 33 cm

Estimation : 400 - 500 €


Christ en buis portant un perisonium, il a été fixé sur une croix en bois naturel



 Christ en Ivoire présenté à la vente du 4 mars 2012 à Metz 
Désignation

François Girardon (1628-1715), d'après. 
Christ mourant en ivoire sculpté en une seule pièce. Croix en bois marqueté de bois de rose. 
Présenté dans une vitrine en acajou, avec inscription au dos "Girardon sculpsit", estampille de Pierre BOICHOD, reçu Maître en 1769. Dimension du Christ : 39 cm. 
Ref : à rapprocher du Christ de l'ancienne collection Achille-Fould, vente Piasa, 17/10/2007, n° 187


Estimation : 3 000/4 000€

Crucifix du Christ vivant en bois de Sainte-Lucie sculpté (la croix rapportée, petits manques et restaurations



Sur la page des j'ai écrit Les Christ en Ivoire produits au XXe siècle font légion. Il est donc fréquent de les rencontrer en salle de Ventes. Par contre il est rare qu’ils soient attribués au XXe siècle.

Je vous livre un nouveau cas ...

 Le 22 août 2019 Vichy-Enchères a adjugé 5 300€ au marteau un grand Christ en Ivoire d’une hauteur de 60 cm et d’un poids de 3Kg5. Un Christ qui ne doit pas vous être inconnu car il est présenté dans la page consacrée aux .
Il s'agit donc d'un Christ en Ivoire produit au milieu du XXe siècle qui était désigné à son époque " Christ en ivoire Louis XIV, Copie d'Ancien ». Il se déclinait en multiples dimensions de 9 cm 1/2 à 40 cm et 50 cm.

Vous observerez que la SVV fait preuve de prudence en le désignant comme un Travail  probablement Français fin XIXème ainsi on ne saurait lui faire un quelconque reproche s'il s'avérait que le Christ était plus récent. Par contre s'il s'avérait que l'ivoire est postérieur au 1er juillet 1947 la SVV pourrait connaître des ennuis administratifs.

N° 310

Grand Christ en ivoire au bras déployés. 
Travail probablement Français fin XIXème. H. 60cm. 
Envergure 35cm. Poids total 3kg5.

Pré-convention Washington 1947.
Déclaration N° FR1900300358-D effectuée le 17 Juin 2019 en application de l'article 2 bis de l'arrêté modifié du 16 août 2016 relatif à l'ivoire.
L'ACQUEREUR S'ENGAGE A REALISER LES DEMARCHES NECESSAIRES AUPRES DES ADMINISTRATIONS POUR OBTENIR LE CERTIFICAT CITES.
REGLEMENTATION SUR L'IVOIRE : Spécimen en ivoire d'Elephantidae spp (I/A) et corne de rhinocéros (Rhinocerotidae sp.) pré-Convention, antérieur au 1er juillet 1947 et de ce fait conforme au Règle CE 388/97 du 09/12/1996 art.2-Wmc, et antérieur au 1er juillet 1975 et de ce fait conforme aux arrêtés français des 16 août 2016 et du 4 mai 2017.
Pour une sortie de l'Union Européenne, un CITES de ré-export sera nécessaire, celui-ci étant à la charge du futur acquéreur. La délivrance d'un tel document n'est pas automatique. Pour une éventuelle réexportation, il appartiendra à l'adjudicataire de se renseigner - préalablement à tout achat - auprès des douanes du pays concerné, particulièrement s'il s'agit des Etats-Unis.

Estimation : 1 000 - 1 200 €
CRISTO CROCIFISSO, LIMOGES, SECOLO XIII



 Le 21 septembre 2019 Orne Enchères organisait une vente d’Art Religieux que j'ai évoquée à propos d’.

Parmi les nombreux lots qui étaient livrés aux enchères figurait un Christ en Ivoire de belle facture attribué à Jean-Baptiste LEFEBVRE (1846-1906). Ses dimensions 39 cm x 21 cm lui conféraient une réelle prestance. Malgré cela et son état parfait il n’a pas trouvé Preneur à son estimation basse 1 500€

Un Christ de Jean-Baptiste LEFEBVRE, c'est ce que le XIXe siècle a produit de plus parfait sur un plan technique et Personne n’en veut ...

Personne n’en veut … à moins que la publicité faite autour des ventes d’art religieux soit insuffisante … à moins que les Intermédiaires du Marché en charge d’organiser les ventes soient insuffisamment investis ... ou insuffisamment compétents. 

Internet permet de suivre en direct de nombreuses ventes aux enchères. De manière générale je suis frappé par la faiblesse des commentaires qui accompagnent la vente des objets. Si vous enlevez les propos insignifiants du type ‘c’est un bel objet' … 'ça vaut mieux' … 'c’est plein de charme’ ... c'est proche du vide sidéral.

Lot n°135

CHRIST crucifié vivant, et portant la couronne d'épines, le perizonium noué sur la droite, ivoire finement sculpté et patiné. 
La croix en bois noirci. Dieppe, époque XIXe siècle. 
Attribué à Jean-Baptiste LEVEBVRE. 
Dimensions du Christ 39 x 31 cm.

Estimation : 1 500 - 2 000 €
CHRIST crucifié vivant, et portant la couronne d'épines, le perizonium noué sur la droite, ivoire finement sculpté et patiné



A présent faisons un saut à Munich, 

 Le 25 septembre 2019 la Maison de Ventes Hampel nous a gratifié de ce rare Christ en bronze doré d’une hauteur de 31 cm qu’un rapport d’Expert attribue à l’éminent sculpteur Georg PETEL 1601/02 Weilheim - 1634 Augsburg.  Sur une estimation située entre 25 et 30 000€ il a été adjugé 24 600€ (buyer‘s premium of 29.5%)

N° 191 

GEORG PETEL, 1601/02 WEILHEIM 1634 AUGSBURG, ZUG
CORPUS CHRISTI IN VERGOLDETER BRONZE
Höhe: 31 cm.
Anbei eine Expertise von Rosario Coppel vom 15. Juli 2017.
Schlanke Körperform im Dreinageltypus, betont mittig eingezogener Leib, das Lendentuch zieht an der rechten Körperseite in gekanteten Falten herab. Fein ziseliert. Das Haupt nach rechts gerichtet mit Blick nach oben sowie mit leicht geöffnetem Mund, die letzten Worte andeutend. Vollplastisch gearbeitet, auch an der Rückseite Betonung der Rippenbögen.
Die beigegebene Expertise führt Vergleichsbeispiele an, wie etwa die Kalvarienberg-Gruppe im Städtischen Museum Weilheim, oder eine weitere Gruppe, die sich im Museum Berlin (inv. 8396 - 7) befindet.
 
Vergleiche:
Theuerkauff, Christian, Georg Petel (1601 - 1634), Ausstellung im Bayerischen Nationalmuseum München, 3. Juli- 27. September 1964, Kunstchronik, 17, 1964, S. 201ff. (12014237) (11)


Estimation 25 000 - 30 000 €
  • Croix calvaire en cristal de roche et argent
  • GEORG PETEL, 1601/02 WEILHEIM 1634 AUGSBURG, ZUG
  • GEORG PETEL, 1601/02 WEILHEIM 1634 AUGSBURG, ZUG
  • GEORG PETEL, 1601/02 WEILHEIM 1634 AUGSBURG, ZUG
  • GEORG PETEL, 1601/02 WEILHEIM 1634 AUGSBURG, ZUG




 Retour en France, à Laval précisément, où un Christ en Ivoire signé W POMPE F 1771 d’une hauteur tête-pieds de 58 cm a été adjugé à la vente du 26 septembre 2019

Bizarrement  l’estimation 3 000-4 000€ était modeste au regard de la prestigieuse signature qui accompagnait ce Christ et au regard de ses dimensions remarquables. Cependant, il faut relever que le descriptif n’attribue pas le Christ à Walter POMPE (1703-1777) mais se limite à rapporter l’existence de la  signature ! 

En tous cas, 'Bravo' pour cette attitude prudente car la présence d’une signature est insuffisante pour garantir l’origine d’une Œuvre. En l’espèce la signature est gravée donc facilement apposable. Pour mémoire je vous invite à revoir la page que j’ai publiée en juin 2014 sur un . Vous y observerez que Walter POMPE a sculpté sa signature dans la masse afin de lui conférer un caractère authentique et la rendre difficilement imitable. Probablement que déjà à son époque de Faux Walter POMPE circulaient !

Le Christ a été adjugé 6 700€ au marteau. Ce prix d’adjudication est en rapport avec sa hauteur de 58 cm mais il est sans rapport avec la signature prestigieuse qui l'accompagne. 

Lot n°51

Exceptionnel crucifix en ivoire. La croix en chêne verni repose sur un tertre présentant des ossements et des instruments de la passion. 
Signé W219256alter POMPE (1703-1777) et daté 1771. Hollande, XVIIIème 
Dim. h:115 cm l:49 cm.

Cet objet a fait l objet d une déclaration CITES qui sera remise à l acquéreur.

Estimation : 3 000 - 4 000 €
Exceptionnel crucifix en ivoire. La croix en chêne verni repose sur un tertre présentant des ossements et des instruments de la passion





 Je termine ce rapide tour d’horizon par une représentation en faïence de la scène de la Crucifixion. C’est la Maison de Ventes Osenat qui l’a adjugé 6 200€ au marteau le 29 septembre 2019



Lot n°131

DERUTA, atelier de Giacomo MANCINI, dit "El FRATE" 
Très belle et rare plaque murale de forme rectangulaire en faïence décorée en polychromie d’une scène représentant la Crucifixion : Au centre, le Christ en croix est entouré des deux «larrons» également crucifiés. 
À leurs pieds, nombreux personnages dont Marie et Marie-Madeleine entourées de romains en armes dont deux cavaliers. Au loin on aperçoit après le feuve, la ville de Jérusalem. Sur la bordure, frise de feuilles d’eau en bleu et ocre. Seconde moitié du 16ème siècle vers 1560/1570. (quelques restaurations anciennes).

Estimation : 3 000 - 4 000 €
DERUTA, atelier de Giacomo MANCINI, dit "El FRATE" Très belle et rare plaque murale de forme rectangulaire en faïence décorée en polychromie d’une scène représentant la Crucifixion

Publié le 11 octobre 2019

free hit
counters