1er Trimestre 2019 - Quelques Résultats d'Enchères

 
Au cours du 1er trimestre de cette année 2019 les opportunités d’achat sont apparues réduites en quantité comme en qualité. Et, comme vous vous en apercevrez en parcourant ces quelques lignes, les prix restent sages.

Généralement le nombre des Christs ravalés est supérieur au nombre des Christs adjugés. Ces premiers mois de l’année n’échappent pas à cette règle. La faute à des prétentions trop élevées de la part des Vendeurs au regard d’œuvres dont la performance technique ou la capacité à émouvoir, selon le regard qu'on porte sur le Christ en Croix, est insuffisante. 

 C’est avec la Maison de Ventes VAN Ham basée à Köln que s'ouvre cet aperçu des ventes avec l’adjudication le 30 janvier 2019 d'un émouvant Christ crucifié en bois polychromé attribué au XVIIe siècle haut de plus de 1m. Il a été adjugé 200€ au marteau.

L’acquéreur de ce Christ crucifié a réalisé une très belle affaire car son iconographie est atypique et son rendu émotionnel assez touchant. C’est un Christ qui a vu le jour dans nos Campagnes au travers duquel le sculpteur témoigne avec réalisme des affres de son époque, de sa souffrance et de celle de ses concitoyens. C’est un Christ sculpté pendant ou à l’issue des guerres religieuses du XVIe siècle. Le Christ n’est pas le beau Dieu, IL est le Paysan emporté par la faucheuse après s’être épuisé à nourrir sa famille et à combattre la maladie.


LOT n°305

Franken - 17. Jh.
Corpus Christi. Weichholz, farbig gefasst. Höhe: 106cm. 


Estimation 400€-600€
Corpus Christi Franken 17 Jh




  Les Christ en Ivoire produits au XXe siècle font légion. Il est donc fréquent de les rencontrer en salle de Ventes. Par contre il est rare qu’ils soient attribués au XXe siècle.

Exemple ce Christ en Ivoire mis en vente le 05 février 2019 par la Maison de Ventes Villanfray & Associés.

C’est un Christ courant qui a connu un immense succès au catalogue des Ivoiriers dans les années 30 du XXe siècle. Il était désigné Christ Louis XIV Copie d’ancien et il se déclinait en multiples dimensions de 9 cm 1/2 à 40 cm et 50 cm.

Je l’ai déjà signalé à la page intitulée 

Immanquablement, la Maison de Ventes a attribué ce Christ en ivoire au XIXe siècle. Il a été adjugé 420€ au marteau.


LOT n°226

CHRIST en croix. XIX ème.  

Estimation 200€-250€
CHRIST en croix XIX ème




 Les Croix de Marinier ont le vent en poupe. 

Le 13 mars 2019 la Maison de Ventes De Baecque à Paris a adjugé 6 200€ au marteau une imposante Croix qualifiée d'équipage de barque patronale haute de 1m86.

Le Christ en Croix est entouré par tous les symboles de sa Passion. Au sommet de la Croix, plus haut que le coq, la barque occupe la place du Divin.


LOT n°205

Rare grande croix d'équipage de barque patronale aux instruments de la Passion, en bois d'essences diverses à rehauts polychromes. Le coq est surmonté d'une barque et la colombe du Saint-Esprit domine le Christ. Une marque d'appartenance aux initiales MCC est estampée quatre fois sur La Croix. Vallée du Rhône XIXe siècle
H. 186 cm - L. 100 cm MH
Quelques manques dont récollets et gouttes de sang

Provient d'une famille qui était propriétaire d'une des plus grandes entreprises de halage entre Lyon et Marseille. Un aïeul, Isidore Cuminal (1863-1938), maire de Serrières et vice-président du Sénat, a fait don de nombreuses croix au Musée des Mariniers.

Estimation 5 000€-8 000€
croix d'équipage de barque patronale aux instruments de la Passion




 Je précisais en introduction de ces quelques lignes que les prix des Christs en Croix étaient sages. La preuve encore avec l’adjudication de ce Christ en bois de belle qualité attribué à un sculpteur allemand du XVIIe siècle.

Il a été mis aux enchères le 13 mars 2019 par la Maison de Ventes Millon à Paris qui l’a adjugé 800€ au marteau.

 Belle affaire pour l'Acquéreur, un Marchand parisien , qui s'est empressé de le remettre en vente. Ainsi si vous souhaitez acquérir ce Christ vous en avez encore la possibilité. Par contre il faudra le payer au prix affiché sur le site PROANTIC (09/04/2019) soit 12 000€ (douze milles euros) ... avant négociation !


LOT n°143

Christ en tilleul sculpté et anciennement polychromé.
Le corps nerveux, les os, les veines et la plaie sur le flanc soulignés, le Christ est figuré mort, la tête penchée sur le côté droit, les jambes déportées, les pieds superposés, sa nudité cachée par le prerizonium à chute latérale retenu par une cordelette.
Allemagne, XVIIème siècle
H : 95 – L : 77 cm
Un bras à refixer, un clou manquant 

Estimation  800€-1 000€

Christ en tilleul sculpté et anciennement polychromé Allemagne XVIIe siècle




 Le 19 octobre 2015 j'ai mis en ligne une note intitulée   afin de signaler les nombreuses copies qui circulent sur le Marché de l'Art d’un tableau original attribué à Charles de la Fosse (1636-1716) 

Il ne se passe guère de saison sans que de nouvelles copies du même tableau apparaissent et aussi incroyable que cela paraisse les SVV maintiennent l’attribution de ces copies à Charles de la Fosse ou à son atelier.

Lors de la même vente que précédemment une toile représentant le Christ en Croix attribuée à l'atelier de Charles de la Fosse a été livrée aux enchères. Malgré une estimation réduite qui ne reflète en rien la notoriété de Charles de La Fosse considéré comme un des peintres les plus talentueux du XVIIe siècle la toile n'a pas trouvé preneur.

N°32

Ecole FRANCAISE vers 1700, atelier de Charles de LA FOSSE
Le Christ en croix
Toile
73,5 x 51,5 cm 

Estimation 500 - 700€
Ecole FRANCAISE vers 1700 atelier de Charles de LA FOSSE




 Toutes les Eglises de France et de Navarre ont possédé une ou plusieurs Croix de Procession. 

Sur ces Croix de Procession était fixé un Christ généralement en bronze car insensible aux intempéries. Trop petits pour être refondus avec profit et assez petits pour être dissimulés, un grand nombre de ces Christs en bronze ont traversé les siècles. Leur ancienneté est avérée. D'une grande diversité ils témoignent d’une riche histoire sociale et pourtant leurs prix restent modestes.

Le 19 mars 2019 la Maison de Ventes Sadde à Grenoble a adjugé une poignée de ces Christs à moins de 75€ le Christ en bronze Frais Inclus. 


  • Christ en bronze XVIe ou XVIIe siècle
  • Christ en bronze XVIe ou XVIIe siècle
  • Christ en bronze XVIe ou XVIIe siècle




 Le monde des Enchères est parfois un monde d'apparences

La Maison de Ventes Artcurial basée à Paris a mis en vente le 27 mars 2019 un Christ en bronze signé Carpeaux qu’il est fréquent de rencontrer car il a fait l'objet de multiples tirages.

C'est un Christ en bronze qui peut être acquis à un prix d'adjudication inférieur à 1 000€ comme par exemple à la vente organisée le 27 janvier 2017 par la SVV Pescheteau-Badin qui l'a adjugé 600€ au marteau. Il est toujours visible à cette page Jean-Baptiste CARPEAUX (1827-1875) Christ en croix sur le site de la SVV.

Tenez vous bien, la Maison de Ventes Artcurial a adjugé le même modèle de Christ en bronze pour la somme faramineuse de 48 100€ lors d'une vente qu'elle organisait le 27 mars 2019

Le modèle vendu par Artcurial serait le Chef-modèle c'est à dire le modèle qui a servi à la reproduction des autres modèles qui circulent sur le marché.

En d'autres termes : le Christ en bronze vendu 50 fois plus cher par Artcurial est identique à tous les autres Christs en bronze du même modèle qui circulent sur le marché à cette différence qu'il s'agirait du Chef-modèle. Une différence qui se traduit normalement pour le Chef-modèle par quelques millimètres en plus. Des millimètres qui valent de l'or ...

LOT n°20

Jean-Baptiste CARPEAUX Valenciennes, 1827 - Courbevoie, 1875 
Le Christ en croix 
Bronze à patine brun clair 
Chef-modèle 
Signé en lettres cursives 'Carpeaux' dans le périzonium 
Hauteur : 28 cm (11 in.)

The Crucifixion, bronze modèle, light-brown patina, signed, by J. B. Carpeaux 
Provenance : Probablement vente de l'atelier de l'artiste, Paris, Hôtel Drouot, 31 mai, 1er-2 juin 1894, n° 544 (dans la section : " Modèles en bronze vendus avec droit de reproduction pour le bronze et le marbre ") ; Collection Serieys ; Acquis auprès de celui-ci par Joseph Lafarge ; 
Puis par descendance à Fernand Lafarge 

Bibliographie : Probablement Michel Poletti et Alain Richarme, 'Jean-Baptiste Carpeaux sculpteur, 
catalogue raisonné de l'œuvre édité', Paris, 2003, p. 76, mentionné dans la notice du n° SE 2

Estimation  8 000€-12 000€

NB  La seconde imagette est celle du Christ en bronze vendu par la SVV Pescheteau-Badin. Il  est également signé 'Carpeaux' en lettres cursives.

  • Jean-Baptiste CARPEAUX Valenciennes, 1827 - Courbevoie, 1875
  • christ en bronze signé carpeaux




 Mettre la main sur une oeuvre d'art d'époque romane ou gothique est improbable.

Les lots de consolation pour les Amateurs sont les oeuvres d'inspiration médiévale réalisées par des sculpteurs au XIXe siècle ou au XXe. 

C'est une de ses réalisations modernes que la Maison de Ventes Thierry de Maigret a livré aux enchères le 27 mars 2019. L'oeuvre qui a la  forme d'un tryptique aux dimensions notables présentent 6 scènes de la Vie du Christ dont la scène du Calvaire.

L'oeuvre a largement dépassé son estimation en étant adjugée 11 500€ au marteau.

Pourvu que cette oeuvre de belle envergure ait été acquise par un Acheteur respectueux qui s'interdira tout dépeçage.

LOT N°182

Grand triptyque formant un retable dédié à la vie du Christ en ivoire sculpté. Au centre de haut en bas la crucifixion: Jésus est entouré de Marie, de sainte Véronique, d'une sainte femme, du centurion Longin, de saint Jean et de Joseph, au-dessus de la croix deux anges. En bas une vierge à l'enfant entouré de deux anges. Sur le vantail de gauche; la Sainte Famille dans l'étable de Bethléem et la scène la présentation au temple. Sur le vantail de droite L'Annonciation et la scène de l'adoration des rois mages. L'ensemble est monté dans une caisse en bois sculpté patiné, doré et orné d'un semis de fleur de lys peinte de style néo-gothique, formant une arcade trilobée. De belles ferrures se terminant en fleurs de lys assemblent le triptyque. France vers 1860-70, la composition s'inspire a deux scènes prets du fameux triptyque de saint Sulpice du Tarn (Paris v.1280-1300) qui se trouve au Musée de Cluny à Paris.
Fermé H: 102 - L: 40 cm. Ouvert H: 102 - L: 80 cm
Ouvrages consultés: «Medieval & Later Ivories in the Courtauld Gallery» compete catalogue by John Lowden. Et «D'or & d'Ivoire» Paris, Pise, Florence, Sienne 1250-1320
Édition Snoeck, Louvres Lens mai 2015. P148 Fig.58.


Estimation  1 500€-2 500€


Grand triptyque formant un retable dédié à la vie du Christ en ivoire sculpté

Publié le 07 avril  2019

free hit
counters