BISSONI Père & Fils

BISSONI Domenico

BISSONI Domenico est natif de Bissone, une commune située en bordure du lac Lugano.

Le père de Domenico , Francesco GAGGINI, était sculpteur.

C'est donc naturellement que Domenico exerça le métier de sculpteur et Giovanni Battista, son fils, fît de même.

BISSONI Domenico est aussi appelé El Veneziano en référence à ses années de jeunesse qu'il aurait passées à Venise et qui influencent le style de ses sculptures.

C'est à Gênes que Domenico BISSONI fait carrière en sculptant le bois et l'ivoire.

L'acte notarié génois le plus ancien qui le désigne date de 1597. Il évoque son mariage ainsi que son atelier ouvert dans le quartier de el scuteria .

Déjà à cette époque on lui reconnait une belle maîtrise de son travail et on cite parmi ses ouvrages le tabernacle de l'église Saint Jean-Baptiste dans la commune de Pieve di Teco à une centaine de kilomètres de Gènes.

1608 est l'année où il achève pour l'Oratoire de la Sainte-Croix à Sarzana un groupe de statues avec un Christ au Calvaire, aujourd'hui détruit.

Pour les Confréries de la Province de Gênes il réalise des Crucifix qui sont portés en procession (Casaccia) parmi lesquels on peut citer -Le groupe en bois avec le Christ mort conservé dans le Couvent de Sainte-Clarisse dans le quartier de San Martino d'Albaro - Le célèbre Christ noir sculpté dans un bois de jujubé qui provient de l'Oratoire de Saint Jacques le Majeur de Fucine conservé aujourd'hui à l'Oratoire de Saint-Antoine Abbé -Un autre Christ noir conservé à l'Oratoire de Saint-Jacques de la Marina - Un Crucifix pour l'Eglise Sainte-Marie d'Albaro.

Le succès des Christs de Domenico BISSONI provoqua un véritable engouement et il fût suivi par d'autres sculpteurs.

Son fils Giovanni Battista poursuivit et amplifia l'oeuvre de son Père sans que l'on sache avec précision Qui d'entre les-deux a fait Quoi ?

Hormis, peut-être le Crucifix en bois de la Basilique Sainte-Marie Immaculée. Il est attribué à Giambattista GAGGINI qui n'est autre que le vrai nom de Giovanni Battista BISSONI.

De Giovanni Battista, il faut citer également le Crucifix en bois sur l'autel de l'église de la Santissima Annunziata de Portoria.

Et surtout, le Crucifix en bois à l´Oratoire de Saint Jean-Baptiste et de la Très Sainte Trinité à Ovada, porté en procession chaque année le 24 Juin.

Domenico et Giovanni Battista ont sculpté dans l'ivoire des Crucifix destinés à la dévotion privée. En leur temps, ils ont orné les palais de la province de Gênes comme le Palazzo de Fornari. Les collections du Liechenstein conserveraient un de ces Crucifix.

En septembre 2011, la maison de ventes Sotheby's a vendu aux enchères un Christ en Ivoire d'une rare beauté que l'expert, en référence aux recherches du Conservateur du Minneapolis Institut of Art, a attribué à BISSONI Domenico.

Pour certains Domenico BISSONI serait décédé en 1639 , pour d'autres il est mort en 1645 et sa dépouille reposerait dans l'église de l'Annunziata del Vastato.

Quant à son fils Giacomo Battista, il aurait été victime de la peste en 1657.

CHRIST EN BOIS DE JUJUBÉ DE DOMENICO BISSONI

CHRIST EN BOIS DE JUJUBÉ DE DOMENICO BISSONI

Ce christ représente le symbole de la Confraternité Gênoise.

C'est un des premiers Crucifix de la Contre-Réforme à être porté lors des processions de Confréries.

A l'origine il appartenait à la Confrérie de Saint-Jacques delle Fucine qui avait un Oratoire dans le quartier de Fucine de Portoria.

Cet oratoire fût détruit dans les années 1970 et la Confrérie a déplacé son siège dans l'Oratoire de Saint Antoine Abbé de la Marina.

Le Crucifix de Domenico BISSONI fût récemment restauré ce qui traduit bien toute l'attention qui lui est portée en tant que symbole.

C'est un Christ auquel on reconnaît une parfaite harmonie de ses proportions et une grande noblesse.

La souffrance est absente. Seule reste l'immobilité de la Mort. Une immobilité accentuée par la couleur du bois, sombre comme la nuit du tombeau.

CRUCIFIX EN BOIS DE GIOVANNI BATTISTA BISSONI

CRUCIFIX EN BOIS DE GIOVANNI BATTISTA BISSONI ORATOIRE SAINT JEAN-BAPTISTE OVADA

Cet exceptionnel Crucifix en bois est conservé dans l'Oratoire Saint Jean-Baptiste à Ovada.

Selon les sources, il est désigné alternativement comme une oeuvre de Domenio BISSONI ou de Giovanni Battista BISSONI !

Son style, excessivement baroque ainsi que son canon très court en font une oeuvre plus probablement de Giovanni Battista BISSONI qui l'aurait sculpté entre 1623 et 1657 .

C'est un Christ vivant, les yeux grands ouverts. Le corps présente une musculature puissante qui se tord sous la douleur. La tête renversée vers l'arrière, le regard du Christ est tourné vers le Père.

CHRIST EN IVOIRE ATTRIBUÉ À BISSONNI DOMENICO ... PLUS SÛREMENT À GIOVANNI BATISTA !

CHRIST EN IVOIRE ATTRIBUÉ À BISSONNI DOMENICO

Ce beau Christ en ivoire, haut de 44 cm est passé en vente chez Sotheby's en septembre 2011.

L'expert de la vente en référence aux recherches faites par le Conservateur du Minneapolis Institut of Art l'a attribué à Domenico BISSONI !

Pour les raisons que j'ai déjà citées, mouvement excessivement baroque et canon court, si ce Crucifix en Ivoire doit être attribué à l'un des BISSONI c'est plus sûrement à Giovanni Battista qu'il faut reconnaître la paternité de cette oeuvre de grande qualité.

A noter les larmes qui coulent des yeux du Christ, signes de sa grande détresse et d'une fin qui semble inéluctable.

CHRIST EN IVOIRE ATTRIBUÉ À BISSONNI DOMENICO

CHRIST EN IVOIRE ATTRIBUÉ À BISSONNI DOMENICO

Une riche exposition sur les Ivoires européens s'est ouverte à Florence.

Elle se tient au palais Pitti et elle reste ouverte jusqu'au 3 novembre 2013

Parmi les Ivoires qui sont présentés se trouve un Christ attribué à BISSONI Domenico !

Je mets un point d'exclamation car rien n'établit de manière formelle cette attribution.

L'exposition est conçue et organisée par le Conservateur de l'Institut des Arts de Minneapolis qui préparerait un ouvrage sur BISSONI Domenico ce qui apporte une certaine étoffe à cette attribution.

Comme indiqué dans la présentation de l'exposition, ce Christ en Ivoire est conservé dans une collection privée. Si je parviens à me procurer le texte du catalogue je vous en dirais plus.

Les images parlent déjà d'elles-mêmes ...

CHRIST EN IVOIRE ATTRIBUÉ À BISSONNI DOMENICO

CHRIST EN IVOIRE ATTRIBUÉ À BISSONNI DOMENICO

Publié le 22 avril 2013

free hit
counters