ALGARDI (1598-1654)

Alessandro ALGARDI (1598-1654)

Alessandro ALGARDI est né à Bologne.

Il entra à l'Académie fondée par les Carrache où il reçut une formation de peintre qui influencera tous ses ouvrages.

Alessandro ALGARDI n'était pas porté sur la peinture. Il se tourna vers la ronde-bosse et il s'exerça avec talent sur l'ivoire et sur l'argent.

Alessandro ALGARDI ne fût pas seulement Sculpteur, il fût également Architecte et Décorateur.

Il est considéré comme un des plus grands artistes romains du XVIIe du style Baroque, un style Baroque modéré à tendance Classisante.

Il quitta sa ville natale pour s'installer à Rome en 1625. Sa réputation s'est construite avec la réalisation de ses portraits en buste.

Les notables admiraient le rendu des étoffes dont ils étaient parés et le soin apporté à reproduire fidèlement les traits du visage en lui donnant une dimension qui le rendait impénétrable. Alessandro ALGARDI leur entrouvrait en quelque sorte une porte sur l'infini.

Il s'est illustré avec la réalisation de la tombe en marbre du Pape Leo XI mais c'est au Pape Innocent X qui lui confia de nombreuses commandes dès le début de son apostolat en 1644 qu'il doit une grande partie de sa renommée.

Les ouvrages qui sont attribués à Alessandro ALGARDI le sont avec une grande incertitude et pour l'essentiel ce sont des portraits en buste.

Quant aux Christs en Croix qui lui sont attribués, leur nombre est élevé et contraste étrangement avec ceux dont on peut établir la traçabilité, en réalité AUCUN.

En fait cela n'a rien de surprenant ! Plus l'ignorance est grande sur les ouvrages d'un Artiste et plus le risque d'une attribution erronée est faible. Dans ce cas les contradicteurs seront rares !

Une autre raison de la profusion des attributions à Alessandro ALGARDI est que ses Christs ont été copiés en grand nombre dés le XVIIe siècle et d'avantage encore au XIXe siècle y compris par la fonderie de Barbedienne.

De nombreux musées et institutions revendiquent la possession d'un Christ d'Alessandro ALGARDI dont le Vatican. La probabilité pour qu'un seul de ces établissements ait raison est infime !

Il est quasiment certain que le Christ en Croix de l' Art Institute of Chicago que je vous présente ne soit pas de la main experte d'Alessandro ALGARDI. Néanmoins je vous le présente parce qu'il est l'archétype en bronze des Christs en Croix qui lui sont attribués.

Vous pouvez accéder à sa notice de présentation par ce lien :
http://www.artic.edu/aic/collections/artwork/182379?search_no=1&index=5

ART INSTITUTE OF CHICAGO

ART INSTITUTE OF CHICAGO CHRIST EN BRONZE D'ALESSANDRO ALGARDI (1598-1654)

1646 est la date présumée de ce Christ en Croix attribué à Alessandro ALGARDI.

Les dimensions du 'Corpus' sont de 77.5 cm X 59.2 cm.

C'est un 'Corpus' dont l'iconographie est assez proche de celui qui est représenté sur la gravure qui suit.

DESSIN AU CRAYON

DESSIN CHRIST EN CROIX ALESSANDRO ALGARDI (1598-1654)

Ce dessin au crayon est conservé à la National Gallery of Art à Washington.

Il n'est pas signé. Il est néanmoins attribué à Alessandro Algardi qui l'aurait esquissé en 1647

Ses dimensions hors-tout sont 48.4 x 32.8 cm

En fréquentant l' Académie des Carrache sous la direction de Lodovico Carracci, Alessandro ALGARDI apprit le dessin et il excella dans cet art.

GRAVURE DU XVIIIE

GRAVURE XVIIIE ALESSANDRO ALGARDI (1598-1654)

Cette gravure date probablement du début du XVIIIe siècle.

Elle représente un Christ inv. par Alessander ALGARDUS alias Alessandro ALGARDI.

Cette gravure est un rare témoignage d'un Christ en Croix que l'on peut supposer être de la main d'Alessandro ALGARDI.

CHRIST EN IVOIRE DU XVIIE SIECLE

CHRIST EN IVOIRE XVIIE ALESSANDRO ALGARDI (1598-1654)

Je ne saurais achever cette courte rétrospective des Christs d'Alessandro ALGARDI sans vous présenter un modèle sculpté dans l' Ivoire.

Alessandro ALGARDI s'est exercé à la sculpture de l'Ivoire et plusieurs grandes institutions comme l'Evéché de Nîmes, l'Eglise delle Santissime Stimmate di San Francesco à Rome, le musée Statale à Mileto etc. prétendent détenir un Christ en Ivoire sculpté par la main même d'Alessandro ALGARDI.

Mon ami italien qui est le propriétaire de cette belle réalisation n'affiche pas des prétentions aussi élevées.

Néanmoins, à juste raison, il revendique détenir un Christ en Ivoire du XVIIe siècle grandement inspiré d'un Christ d'Alessandro ALGARDI dont le sculpteur fût peut-être un de ses Contemporains.

Publié le 18 août 2012

free hit
counters