VILLERME (1660-1720 c.)

Joseph VILLERME

Sans les manuscrits de Pierre-Jean MARIETTE (1694-1774) nous ne connaîtrions aucun détail de la vie de Joseph VILLERME.

Les informations que nous livre le célèbre Biographe sont d'autant plus intéressantes qu'il rencontra Joseph VILLERME en Italie.

Selon le témoignage de Pierre-Jean MARIETTE, Joseph VILLERME par un esprit de piété et d'humilité ne sculptait que des Crucifix et il a quelquefois été jusqu'au sublime.

Malheureusement aucun ne nous est parvenu dont on peut avec certitude lui attribuer la "paternité".

La Marquis de CHENNEVIERES qui publia les notes manuscrites de Pierre-Jean MARIETTE se'est rendu lui-même à Rome sur les traces de Joseph VILLERME afin de tenter de retrouver ses Crucifix.

Il n'en trouva aucun y compris dans la collection d'ivoires de la famille du Prince PALLAVICINI cité par MARIETTE !

Et, "c'est chez un marchand de curiosités , demeurant au Corso, prés la via vittoria, que j'ai vu le crucifix le plus incontestablement de Villerme que j'aie rencontré à Rome" Ces mots sont de la plume même du Marquis de la CHENNEVIERES.

Ainsi est née, au milieu du XIXème siècle la seule attribution d'un Crucifix que l'on ait faite à Joseph VILLERME.

Le Marquis de CHENNEVIERES rapporta ce Crucifix en France.

Il est bien sûr cité comme référence par TARDY dans son ouvrage Les Ivoires où il est représenté Page 79.

En 1889, il fût acquis par A.DUBUS, Géologue et Préhistorien notoire, et le Crucifix en ivoire de Joseph VILLERME devînt la fierté de Neuchâtel-En-Bray où A.DUBUS avait élu domicile.

Je pensais avoir perdu sa trace, que nenni , je l'ai revu en juin 2002 de l'autre côté de la Manche, à Londres où il est passé en vente chez Christie's. Son acquéreur a déboursé 35 850 GBP pour se l'approprier.

P.S.
A la suite des photos du
Crucifix attribué à Joesph VILLERME//, vous trouverez l'intégralité du texte que Pierre-Jean MARIETTE consacre à Joseph VILLERME.

SALE 6584 - CHRISTIE'S - 13 JUNE 2002 - LONDON

Un Crucifix sculpté dans l'ivoire et plaqué de bois de rose attribué à JOSEPH VILLERME

Un Crucifix sculpté dans l'ivoire et plaqué de bois de rose attribué à JOSEPH VILLERME (mort vers 1720) Circa 1700-1720

  • Hauteur du Christ : 92.7 cm
  • Hauteur de la Croix : 187.4 cm

ABECEDARIO - P.J. MARIETTE -

ABECEDARIO - P.J. MARIETTE -

VILLERME (JOSEPH), de Saint Claude en Franche Comté, après avoir travaillé de sculpture pendant un certain nombre d'années à Paris, aux Gobelins, et mérité l'approbation de M le Brun, vint s'établir à Rome, où il est mort vers l'année 1720, peut être en 1723, qui est l'année que son portrait a été gravé. Par un esprit de piété et d'humilité il s'étoit consacré à ne faire que des crucifix, mais aussi l'on peut dire, à sa louange, que personne n'y a mieux réussi, et que, dans ce talent qui paroit borné, il a quelquefois été jusqu'au sublime.

Pour mieux connoître la situation d'un corps attaché sur la croix, il avoit fait des études multipliées, il avoit consulté le naturel, et, dans une de ces opérations qu'il avoit fait sans assez de précautions il avoit pensé perdre la vie. Il avoit obtenu un corps mort d'un hôpital, et ce corps étoit celui d'un homme mort d'une fièvre excessivement maligne, et dont tous les viscères étoient déjà corrompus. Il prend cependant ce cadavre avec confiance, il le met dans la situation d'un crucifié, et, quand il a disposé tous les membres suivant qu'il a imaginé le mieux, il s'empresse de le mouler. Mais bientost la charge de plâtre qu'if est obligé de mettre.sur le corps entraîne et déchire la peau qui, couvre le ventre, et toutes les entrailles gangrenées s'échappent et inondent le sculpteur qui, ne pouvant en soutenir l'infection, tombe à demi mort et laisse pendant quelque temps douter s'il en reviendra. C'est à luy même à qui j'ay entendu faire ce récit qui fait frémir.

J'ay vu aussi entre ses mains, dans le temps que j'étois à Rome, plusieurs crucifix, d'yvoire ou de buis, qui, par la correction, le beau travail et la nouveauté des attitudes, m'ont paru dignes de toute admiration. Le marquis Pallavicini en avoit quantité, dont il avoit orné une petite galerie, mais peu de gens l'ont imité, peu de gens se sont empressés de faire valoir le talent de Villierme, et je l'ay vu avec toute son habileté presque mourir de faim. Aussi me disoit-il qu'il sentoit bien qu'il avoit embrassé un genre peu favorable pour sa fortune, mais il trouvoit sa consolation dans la religion, et c'est en la pratiquant, et en menant même une vie très austère, qu'il a fourni une carrière des plus édifiantes. Les religieux minimes de la Trinité du Mont, avec lesquels il étoit fort en liaison, luy donnèrent la sépulture dans leur église, et M. Robert, qui étoit son amy, a gravé son portrait en 1723. Il pouvoit bien avoir 60 ans quand il est mort. Il est remarquable que nos deux meilleurs sculpteurs de crucifix en yvoire étoient de St Claude, car Jaillot en étoit aussi.

SALE 6584 - CHRISTIE'S - 13 JUNE 2002 - LONDON

SALE 6584 - CHRISTIE'S - 13 JUNE 2002 - LONDON

Un Crucifix sculpté dans l'ivoire et plaqué de bois de rose attribué à JOSEPH VILLERME (mort vers 1720) Circa 1700-1720

  • Hauteur du Christ : 92.7 cm
  • Hauteur de la Croix : 187.4 cm

Publié le 7 octobre 2012

free hit
counters