UN CHRIST DE GIRARDON FRANCOIS (1628-1715) GRAVE PAR THOMASSIN SIMON 1ER EN 1661

UN CHRIST DE GIRARDON FRANCOIS  (1628-1715) GRAVE PAR THOMASSIN SIMON 1ER EN 1661

Simon THOMASSIN était Graveur du Roi …

Le site wikipedia.org le voit naître en 1638 et décéder en 1722 quand le site culture.fr le voit naître en 1655 et décéder en 1733 !

Il n'est pas certain que ces 2 sites parlent du même Simon THOMASSIN.

Pour en avoir le coeur net, rendons-nous aux Archives de Paris avant l'incendie de 1871 …

Selon le Dictionnaire Critique de Biographie et d'Histoire d'Augustin JAL , édition 1867 il y eut THOMASSIN Simon qu'il nomme 1er et THOMASSIN Simon qu'il nomme II. Ce dernier est le fils du précédent.

Selon son acte de mariage en date du 27 novembre 1684 THOMASSIN Simon II est âgé de 29 ans lorsqu'il épouse Geneviève BAILLY donc il est né en 1655. Cette date est à peu près confirmée par son acte de décès en date du 28 mai 1733 où il est précisé qu'il est âgé d'environ 80 ans.

Augustin JAL ne mentionne pas la date de naissance de THOMASSIN Simon 1er.

Néanmoins compte-tenu que ses premiers enfants naquirent en 1652, il en eut une dizaine, on peut établir l'hypothèse qu'il est né au moins une vingtaine d'années avant son premier enfant soit vers 1632.

Les biographes se sont intéressés à THOMASSIN Simon II et dans ses biographies son père est désigné comme " graveur en cachets ". Le Missel Romain de Joseph De Voisin tendrait à prouver qu'il était aussi " graveur d'estampes " ...

En effet, c'est en 1660 (Photo 1) que l'abbé Joseph De VOISIN fait imprimer son Missel Romain et il accompagne le volume de la Semaine Sainte par la gravure d'un Christ en Croix sur laquelle on peut lire " Thomassin sculp. " (Photos 2 & 3)

Compte tenu de la date d'édition de cet ouvrage on imagine pas THOMASSIN Simon II être l'auteur de cette gravure, il aurait eu 6 ans !

C'est donc THOMASSIN Simon 1er son Père qui en est l'auteur.

L'autre intérêt de cette gravure est que le Christ gravé par THOMASSIN Simon 1er est un Christ attribué à François GIRARDON.

THOMASSIN Simon II qui semble avoir signé ses gravures " S.Thomassin " a gravé à son tour ce Christ de GIRARDON (Photos 5 & 6). Ses gravures feront le tour de l'Europe (Photo 7)

Le tableau anonyme de la Photo 8 qui date du XIXe siècle ainsi qu'une Crucifixion des frères GUERITHAULT (Photo 9) dont l'Atelier était réputé dans les années 1860-1890 démontrent la permanence de la renommée du Christ de Girardon dans l'église romaine tout au long du XIXe siècle.

Publié le vendredi 27 avril 2012

free hit
counters