3 années d'errance et il finit démembré !

  • Christ en bois dans le goût de Toussaint Bagard Rouillac Vendôme
  • Corpus Christi dans le goût de Toussaint Bagard
  • Bambin éploré fondant en larmes dans le goût de Toussaint Bagard


 Ce Christ en bois présenté dans son imposant cadre sculpté a déjà été  après ses 4 passages successifs en vente et voilà qu’il fait sa réapparition !

A l'origine, c’est Me Rouillac à Vendôme qui, le 18 janvier 2015, a sorti ce Christ de son placard et l’a adjugé 1 450€ au marteau proche du haut de sa fourchette d'estimations 800€-1 500€.

A cette époque le Christ ne venait pas seul. Il était présenté dans un cadre en bois dit de Sainte-Lucie sculpté de fleurs et de feuillages et il était accompagné d’un bambin qui fondait en larmes à ses pieds.

Selon la SVV l'ensemble provenait de la chambre dite du Cardinal du Château de Condé en Champagne et elle le décrivait comme un travail dans le goût de Toussaint Bagard, XVIIIe.

 Dans le goût de est une expression dûment définie  par l’article 7 du Décret n°81-255 du 3 mars 1981. En désignant cet ensemble dans le goût de Toussaint BAGARD la SVV indique qu’aucune garantie particulière d'identité d'artiste, de date de l'oeuvre, ou d'école ne peut être apporté
Christ en bois à rapprocher de Bagard Etude de Provence


 Le 22 mars 2015, soit 2 mois après son adjudication à Vendôme, l’Etude de Provence le met en vente. La fourchette d’estimations bondit à 2 500€-3 000€ soit 2 fois son prix d’adjudication établi 2 mois plus tôt !

La description est succincte et le silence est fait sur la provenance du lot. Le travail n’est plus dans le goût de Toussaint BAGARD XVIIIe, il est désormais à rapprocher de Bagard. XVIIe

 L’Etude de Provence confirme qu’aucune garantie particulière d'identité d'artiste, de date de l'oeuvre, ou d'école ne peut être apportée. Par contre elle vieillit le style d’1 siècle, XVIIe au lieu de XVIIIe.

Probablement que le lot a été ravalé à la vente du 22 mars 2015 car il est à nouveau présenté en vente par la même Etude le 26 avril 2015

La fourchette d’estimations est réduite à 1 000€-1 500€. Le libellé du lot est inchangé.
  • Christ dans l'esprit de César BAGARD Viellefranche Sur Saône
  • Christ dans l'esprit de César BAGARD Corpus Christi


 Le 30 mai 2015 il réapparait dans une tierce SVV à Villefranche-sur-Saône

Il est désormais soumis au marteau de Me Gerald RICHARD qui le propose à la vente avec une estimation qui reprend de la hauteur 2 500€-3 000€. 

Le libellé décrit un Travail lorrain dans l'esprit de César Bagard 18ème siècleMe Gerald RICHARD est le 3ième Commissaire-Priseur à affirmer qu’aucune garantie particulière d'identité d'artiste, de date de l'oeuvre, ou d'école ne peut être apportée. 

 Le Bambin qui fondait en larmes aux pieds du Christ a disparu !

Le lot n’apparaissant pas dans les résultats communiqués par l’Etude on doit conclure qu’il a été ravalé une fois de plus.


 Le 7 juin 2015, lorsque j’ai publié le parcours erratique de ce Christ et de son cadre j’avais conclu :
4 passages en salle des ventes depuis le 1er Janvier 2015 ... une inscription au guinness est envisageable et il n'a pas dit son dernier mot !

Je ne pensais pas si bien dire et je vous livre la suite ...


  • christ attribué à la fin du xviie siècle etude de provence
  • christ attribué à la fin du xviie siècle etude de provence gros plan sur le visage


 Le 21 février 2016, il se retrouve à nouveau dans les murs de l’Etude de Provence avec un changement notable : Le Christ est tout seul

Après la disparition du Bambin qui fondait en larmes aux pieds du Christ, c'est désormais le Cadre qui a disparu. La Croix est également emportée dans la tourmente.

 Oubliées les expressions dans le goût de , à rapprocher dedans l'esprit de etc. qui avaient accompagné le descriptif jusqu'à présent,  le Christ seul est attribué sans ambiguité à l’époque fin XVIIe.

J’ignore quelle était lors de cette vente sa fourchette d’estimations et si même il a été vendu ? L’Etude de Provence ne publie pas en ligne ses résultats et ne les donne pas d’avantage au téléphone. En tous cas j'ai reçu une fin de non recevoir à ma demande !

Vous pensez que l’histoire de ce Christ s’arrête là ? 
Pas du tout,  il reste encore 2 étapes ...



Christ XVIIIe siècle Conan Hotel d Aunay Corpus Christi


 Le 17 septembre 2017,  il est inscrit sous le N° 215 au catalogue de la vente qu’organise CONAN HOTEL D’AINAY à Lyon

Le Christ est attribué au XVIIIe siècle et sa fourchette d’estimations a fondu : 300€-400€.

Avec une fourchette d'estimations aussi modeste, il a trouvé un Acquéreur qui a déboursé la modeste somme de 500€ avec les frais pour l'emporter.


A présent la dernière étape qui n'est pas la moins surprenante ...



Christ XVIIIe siècle Conan Hotel d Aunay Corpus Christi


J'ai connu une époque où les Marchands laissaient s'écouler un peu de temps avant de mettre en vitrine un lot qu'ils avaient acquis dans une vente publique. Cela tenait du bon sens car ils ne souhaitaient pas qu'on identifie leurs sources d'approvisionnement ni qu'on détermine leur coefficient de vente.

Cette époque est révolue et aujourd'hui les bénéfices doivent s'engranger dans les meilleurs délais.

J'ai donc une bonne nouvelle pour Ceux qui regrettent d'avoir raté la vente du 17 septembre 2017 et qui voudraient acquérir ce Christ à tout prix

 Depuis le 12 octobre environ il est en vente sur un site qui réunit de nombreux Marchands. Par contre, prévoyez de puiser dans vos économies pour l'emporter à votre tour car son prix est désormais fixé à 7 000€ ... avant négociation !


Publié le 20 octobre 2017

free hit
counters