STABAT MATER - UN THEME ICONOGRAPHIQUE CENSURE PAR L'EGLISE PENDANT 2 SIECLES

STABAT MATER - UN THEME ICONOGRAPHIQUE CENSURE PAR L'EGLISE PENDANT 2 SIECLES

'Stabat Mater' est un poème médiéval attribué à un franciscain IACOPONE da TODI (1230-1306).

Il témoigne de la douleur extrême de la Vierge au pied de la Croix : 'Stabat Mater dolorosa/Iuxta crucem lacrimosa/dum pendebat Filius.' et, il invite le chrétien à partager cette douleur jusqu'à ressentir au fond de son être les mêmes tourments que le Christ 'Fac ut portem Christi mortem/passionis fac consortem/et plagas recolere.'

Le thème de la douleur de la Vierge connût un immense succès jusqu'au Concile de Trente qui décida de l'interdire (1563). Les Artistes avaient versé dans l'excès et la Vierge apparaissait trop souvent effondrée sans retenue au pied de la Croix.

Le pape Benoît XIII réintroduit ce thème en 1727 avec la célébration le 15 septembre de la fête de Notre-Dame des 7 douleurs.

Le XIXe siècle donna un nouvel élan à ce thème en inventant une nouvelle iconographie où on voit la Vierge se serrait contre le Cœur de son Fils.

Victor HUGO dans les 'Contemplations' qu'il publia en 1856 se fit l'écho de ce thème 'Elle était là, debout près du gibet, la mère ! Et je me dis : Voilà la douleur ! et je vins !'

Hyppolite LAZERGES fût un des promoteurs du thème avec le tableau qu'il présenta hors-concours au Salon de Paris en 1874.

Des peintres symbolistes comme Franz von STUCK s'emparèrent du thème en 1892

William BOUGUEREAU en 1897 en élargit l'adaptation en substituant à la Vierge un Compagnon du Christ.

Maurice DENIS pendant la 'grande guerre' de 14/18 conféra à ce thème ses lettres de noblesse en peignant son 'Sacré-Cœur'.

Publié le vendredi 18 novembre 2011

free hit
counters