LE CHRIST EN IVOIRE DE LA CATHEDRALE SAINT-MAMMES DE LANGRES - XVIIE OU XIXE SIECLE ?

LE CHRIST EN IVOIRE DE LA CATHEDRALE SAINT-MAMMES DE LANGRES - XVIIE OU XIXE SIECLE ?

Il est un Christ en ivoire, exceptionnel par ses dimensions, qui fait l'objet de 2 notices à l'Inventaire du Patrimoine.

Sur une 1ère notice rédigée en 2006, que vous pouvez parcourir en saisissant PM52001725 dans le moteur de recherche de Google, il est identifié comme un travail du XIXe siècle.

Sur une 2nde notice dont la mise à jour date de 2010, que vous découvrirez en saisissant PM52001485, il est cette fois attribué au 4e quart 17e siècle 18e siècle.

Les photos jointes aux 2 notices témoignent qu'il s'agit bien du même Christ sinon nous serions en droit d'en douter !

Ce grand écart de datation est symptomatique de l'insuffisance des connaissances relatives à l'iconographie du Christ en Croix.

C'est d'ailleurs un paradoxe d'observer que la figure emblématique la plus représentée au monde depuis 15 siècles provoque autant d'incertitudes d'identification.

Alors, comment établir un référentiel lorsque ce qui devrait être le référentiel : la Conservation du Patrimoine établit des diagnostics aussi aléatoires ?

Pour vous aider à faire votre propre opinion je vous propose de porter un regard sur plusieurs Christs en ivoire qui sont très proches de celui de la Cathédrale de Langres.

Ces Christs en Ivoire affichent tous la même caractéristique : une hauteur exceptionnelle.

Le Christ de la Cathédrale de Langres mesure 72 cm.

Le Christ qui est présenté sur la Photo 3 mesure 75 cm. Il a été vendu en octobre 2003 sous l'expertise conjointe de Laurence FLIGNY et de Robert MONTAGUT qui l'ont annoncé XIXe siècle.

Les plans rapprochés du visage confirment que ce Christ et celui de la Cathédrale de Langres sont issus de la même 'école'.

Le Christ de la Photo 5 a été vendu en juin 2011 par une maison de ventes en Italie. Il mesure 61 cm et il a été annoncé comme un travail italien du XVIIe siècle. Son iconographie est identique à celles des Christs précédents avec une variante au niveau du perizonium.

La Photo 6 nous ramène en France, à Lille précisément, et nous conduit à l'église paroissiale de Saint-Etienne afin d'observer un Christ en ivoire où nous retrouvons le perizonium du Christ de Langres. La notice rédigée par la Conservation du Patrimoine l'annonce XIXe siècle.

A présent nous nous tournons vers un Christ en ivoire qui est passé en vente à Paris en décembre 2009, il était annoncé XIXe siècle. Son iconographie est identique aux Christs précédents à cette différence qu'il tourne son regard sur le côté gauche. Cette différence n'est pas fondamentale, elle est souvent due au fait que les Artistes travaillaient à partir de gravures.

Ce qui est intéressant avec ce Christ est qu'il est passé en vente en Belgique quelques mois plus tôt comme un travail flamand du 17ème siècle !

Au final, ces Christs en ivoire aux dimensions exceptionnelles n'ont rien d'exceptionnel. J'en découvre un nouveau chaque année avec une datation qui alterne entre le XVIIe, le XVIIIe et le XIXe siècle.

C'est bien sûr vers le XIXe siècle qu'il faut se tourner , voir vers le début du XXe siècle et peut-être plus tard !

La photo du dernier Christ que je vous présente est amusante car elle montre bien le caractère grandiloquent de ce type de Christ en ivoire.

Publié le vendredi 25 novembre 2011

free hit
counters