ANTONELLO 'ORIGINAIRE' DE MESSINE (1430-1479) - XVE SIECLE

ANTONELLO 'ORIGINAIRE' DE MESSINE (1430-1479) - XVE SIECLE

Dans les " Repères Iconographiques " je fais figurer un Christ en Croix peint en 1475 par Antonello de Messine.

La date et l'auteur de ce Christ ne font aucun doute car Antonello a inscrit ces informations au sein même de sa peinture. Ainsi peut-on lire sur le pied d'une Croix brisée qui apparaît dans la bas de son panneau " 1475 / Antonellus Messaneus / me pinxit"

Je vous entretiens de ce détail et des suivants parce qu'au XVe siècle chaque élément d'un tableau revêt un caractère symbolique qui participe à la compréhension de l'ensemble de la composition.

Ainsi, un regard sur les 2 Larrons confirme la lecture réaliste et simplifiée que nous devons faire du Christ crucifié.

La plastique des Larrons, sans concession à la pudeur, traduit bien l'importance que donne la Renaissance italienne à l'étude et à la représentation du corps humain dans sa plus juste réalité.

Au pied de la Croix dans un plan reculé, il apparaît un tronc d'arbre d'où surgit une branche vigoureuse. Cette branche symbolise la naissance d'une nouvelle Eglise.

Au pied du panneau une chouette tourne le dos au Christ. Cet oiseau de nuit, symbole de sottise et parfois de tromperie désigne tous ceux qui se détournent de la lumière.

Entre la chouette et l'inscription d'Antonello, un serpent s'enroule dans un crâne qui est devenu sa demeure. C'est le crâne d'Adam qui a succombé au péché originel et dont la faute est rachetée par la mort du Christ sur la Croix.

Quant à la Crucifixion elle-même, elle s'inscrit dans un riche décor de paysages qui traduit bien l'influence des peintres flamands.

L'intensité de la lumière dans laquelle baigne la scène de la Crucifixion ainsi que les paysages ouverts sont des caractéristiques propres à la peinture italienne.

Publié le vendredi 4 novembre 2011

free hit
counters