CHRIST JANSENISTE DE LA FIN DU REGNE DE LOUIS XIV (1661-1715)

CHRIST EN CROIX JANSENISTE EN BRONZE 18E SIECLE FRANCOIS GIRARDON

Le Jansénisme prônait que la Grâce n'était accordée qu'à une minorité d'Elus.

Les Christs dont les bras se resserrent jusqu'à être tendus à la verticale donnent le sentiment de ne pouvoir accueillir qu'une partie de l'Humanité.

Par analogie ces Christ sont dits " jansénistes "

Il ne faut voir là qu'un raccourci car l'artiste à qui on doit dès le 17e siècle la diffusion la plus large de ce type iconographique est Rubens.

Or Rubens ne fréquentait pas les milieux jansénistes. Ni d'avantage son ami Georg Petel qui, de son côté, a sculpté et immortalisé ce type iconographique dans l'ivoire.

Le Christ que je vous présente est un bronze plein de belle qualité. Il date de la fin du règne de Louis XIV, vers 1710.

Destiné à une clientèle aisée, il offre une dimensions notable, de l'ordre de 40 cm. Il est passé entre les mains d'un Orfèvre qui l'a parachevé et lui a offert une belle finition avant de le monter sur une croix marquetée d'écailles de tortue. D'autres Christs, du même modèle, ont été dorés au mercure.

Par la qualité de sa sculpture ce modèle est parfois attribué à l'atelier de Girardon ou désigné comme étant exécuté sous sa direction. Pourquoi pas ?

Un modèle proche est conservé dans le trésor de la Cathédrale de Soissons où il est inscrit qu'il est du au ciseau de Girardon. Je vous livre la photo de ce Christ qui se trouve traditionnellement dans tous les ouvrages du début XXe siècle.

free hit
counters