Une retrouvaille à Louviers

Christ en bronze doré Italie XVIIe siècle

Me PRUNIER, Commissaire priseur à Louviers, livrera aux enchères le 1er décembre 2013 un christ en bronze doré que l'expert de la vente rapproche d'une œuvre d' Hans REICHLE.

Hans REICHLE (1565/1570-1642) fût l'élève de GIAMBOLOGNA. Il fréquenta son atelier entre 1588 et 1595 avant de diriger son propre atelier.

Une 1ère tentative pour vendre ce christ en bronze doré a été faite par Sotheby's à Londres le 7 décembre 2010 où, sous le N°56 assorti d'une estimation entre 6 000 et 8 000 livres anglaises, il n'avait pas trouvé acquéreur.

Il est présenté aujourd'hui à Louviers avec une estimation un peu moindre entre 6 000€ et 7 000€

Ce qui est dérangeant ce n'est pas tant le fait que ce christ circule tel un pigeon voyageur d'un pays à l'autre, ce qui est dérangeant est de lire les mêmes termes d'expertise de part et d'autre du Channel.

L'expert de la vente de Sotheby's avait désigné ce christ comme appartenant au Circle of Hans REICHLE ce qui le rattachait au style de Hans Reichle et à son époque. A son tour, l'expert de Me PRUNIER le rapproche d'une œuvre de Hans REISCHLE accompagné d'aucune précision supplémentaire.

J'en déduis que l'expert de Me PRUNIER a gentiment et docilement écrit ce que le vendeur souhaitait voir écrit dans le descriptif.

Pourquoi ?

Simplement pour justifier une estimation élevée sans lien véritable avec les caractéristiques du christ présenté.

Christ en argent Croix de Montaigu orfèvre François LEBRET

Je connais bien ce modèle de christ en bronze et il est nullement nécessaire de se déplacer en Italie septentrionale comme l'indique l'expert de Me PRUNIER pour le découvrir.

Il suffit de se rendre dans les Pays de la Loire ou de consulter l'excellent ouvrage De Richelieu à Grignion de Montfort - La Vendée au XVIIe siècle - qui présente un bel inventaire de Croix de Procession livrées en Vendée au XVIIe siècle.

La photo que j'ai extraite de cet ouvrage est celle de la Croix de procession en argent conservée dans le canton de Montaigu attribuée au maître orfèvre parisien François LEBRET qui l'a réalisée entre 1653 et 1654.

Bien sûr on peut argumenter que les orfèvres parisiens ont plagié les christs florentins et que le christ présenté à Louviers est une œuvre originale antérieure.

Cela ne change rien car les expressions cercle de … entourage de … suiveur de … à rapprocher de … qui sont des expressions assez vagues peuvent tout à fait s'appliquer aux christs produits par les orfèvres parisiens compte tenu de leur date avérée de réalisation et de leur iconographie très proche.

Pour finir, notez qu'un christ en bronze doré identique à celui présenté par Me PRUNIER a été présenté à Lille le 16 mai 2004 sous le N° 244. Son estimation, entre 1 000 et 1 500 € était plus en rapport.

Droit de réponse

Me PRUNIER a souhaité réagir à mes propos ...

Je découvre avec beaucoup d'intérêt votre commentaire concernant un Christ présenté lors de ma prochaine vente du 1er décembre 2013. " Grand Collectionneur " de ce type d'objets, j'avoue ne pas vous connaître et je vous prie de m'en excuser. Sans doute devant tant d'affirmations, avez-vous publié des articles scientifiques sur ce sujet très pointu ?

Paris, Val de Loire, Italie, le sujet je le reconnais est très difficile pour moi. Je me suis reporté aux commentaires de l'expert d'orfèvrerie de Sotheby's après avoir vérifié les documents photographiques de l'œuvre de Hans REICHLE (très proche de notre pièce), mais je n'affirme rien, je n'ouvre qu'une hypothèse de recherche à des gens comme vous, grand spécialiste.
Cependant, permettez-moi de vous mettre en garde d'affirmer une attribution si précise d'après la photographie d'un catalogue. En tous cas, merci de me rassurer en écrivant que mon objet est une œuvre originale antérieure à 1653-1654 au moins une confirmation très pointue à l'année près.

Je vous en remercie et pour vous rassurer et vous être agréable, j'annoncerai lors de la vente " Italie ou Paris ? cercle de REICHLE ou cercle de LEBRET ".

free hit
counters