LE TRYPTIQUE MOREEL ET LE TABLEAU D'AUTEL D'ORCHAISE - FIN DU XVE SIECLE -

LE TRYPTIQUE MOREEL ET LE TABLEAU D'AUTEL D'ORCHAISE - FIN DU XVE SIECLE -

Sur les tableaux d'une certaine époque les Donateurs se sont fait représenter. Souvent ils sont accompagnés de leur Epouse ainsi que de leurs enfants, les garçons avec leur Père, les filles avec leur Mère.

La présence de ces Donateurs et de leur Famille est une aubaine pour l'identification de l'œuvre car elle facilite la détermination de son origine géographique en même temps qu'elle apporte une datation précise.

Un cas d'école est le Triptyque Moreel. (Photos 1 & 2)

Ce Triptyque peint par Hans Memling met en scène sur les volets latéraux la famille au complet de son Donateur, le riche banquier et homme politique Guillaume Moreel.

Ses armories ainsi que celles de sa femme son peintes sur le revers des panneaux et pour qu'aucun doute ne subsiste sur l'identité du Donateur il a été inscrit " Arma Guillermi Moreel " ainsi que " Arma Domicelle Barbare de Vlaenderberch alias de herstuelde Veoris Guillermi "

Les habits portés par le Donateur et par ceux qui l'accompagnent, le nombre et l'âge de ses enfants sont autant d'indices qui permettent d'établir une datation précise.

La datation du Triptyque Moreel est rendue d'autant plus aisée que le chanfrein inférieur des 3 volets porte la date de 1484 !

A de rares exceptions prés les Saints qui sont représentés sur des tableaux avec Donateur sont leur Saint Patron.

Ainsi Guillaume Moreel s'est fait représenter sous la protection de Saint Guillaume facilement reconnaissable à son armure de chevalier tandis que son Epouse Barbe est sous la protection de Sainte Barbe qui porte entre ses mains la tour où son Père l'avait enfermée.

Ce n'est pas toujours aussi facile …

Le tableau des Photos 3, 4 & 5 sont les photos d'un tableau d'autel qui a été découvert dans l'Eglise Saint-Barthélemy d' Orchaise. Cette commune de moins de 1000 habitants se situe à quelques kilomètres de Blois dans le Val-de-Loire.

Il s'agit d'un panneau de bois peint sur 1 face du Jugement Dernier et sur l'autre face de la Crucifixion. Sur cette face sont représentés le Donateur et sa Famille.

Tous les membres de la Famille sont agenouillés de part et d'autre de la Croix. Les Hommes, le Donateur et son Fils, sont situés à la droite du Christ et les Femmes, l'Epouse du Donateur et ses 2 Filles, sont situées à la gauche du Christ. C'est un ordre de préséance qui ne subit aucune exception !

Les coiffes et les manches très amples des robes de l'Epouse et de ses Filles ainsi que les encolures carrées des robes, les mêmes que l'on voit sur la robe de l'Epouse du Triptyque Moreel, sont des caractéristiques vestimentaires de l'extrême fin du XVe siècle.

Bien que les armories du Donateur et de son Epouse soient bien visibles sur le tableau, Personne n'a réussi encore à les identifier.

Ce panneau a longtemps été attribué à un peintre flamand mais des rapprochements ont été faits avec des enluminures de livres d'heures des régions de Bourges, de Montluçon et de Tours qui conduisent désormais à voir dans ce panneau un rare témoignage de la peinture du Val de Loire à l'extrême fin du XVe siècle.

L'identification formelle des armoiries lèverait les derniers doutes ...

Publié le vendredi 1er juin 2012

free hit
counters