1610 à Anvers

CHRIST EN CROIX PEINTURE DE PETER PAUL RUBENS VERS 1610

UNE OEUVRE ...

A Anvers, vers 1610, Peter Paul RUBENS (1577-1640) peignit un Christ en Croix qui est une référence incontournable de l'iconographie du Christ sur la Croix.

C'est à la demande de son ami et bienfaiteur Nicolas ROCKOX qu'il peignit ce Christ pour l'église des Récollets.

Avec ce tableau, Peter Paul RUBENS apporte 2 innovations majeures à l'image du Christ sur la Croix.

La 1ère est la position des bras.

Les bras du Christ ne forment plus avec le corps une angle droit proche de l'horizontale mais un angle qui les rapproche de la ligne verticale.

La seconde innovation concerne les clous de la Crucifixion.

Ils ne sont plus enfoncés au milieu des paumes mais dans les poignets.

On pense que pendant son séjour en Italie entre 1600 et 1608 Peter Paul RUBENS se serait rendu à Turin et aurait observé attentivement le Linceul du Christ qui y était conservé depuis 1578.

Ainsi il ne lui aurait pas échappé qu'une importante tâche de sang apparaissait à l'emplacement de l'un des poignets du Christ signifiant qu'il avait été transpercé par un clou et que les coulures de sang le long des avant-bras signifiaient que le Christ avait été crucifié les bras en position proche de la verticale.

Il n'était pas évident pour un Artiste de contredire une tradition iconographique vieille de 15 siècles. Peter Paul RUBENS osa cette nouvelle représentation et derrière lui de nombreux autres Artistes dans toute l'Europe firent de même.

L'Eglise était en quête de renouvellements.

Les Evangiles apportant peu de détails sur la Crucifixion du Christ, l'Eglise ne s'opposa pas à cette nouvelle iconographie qui d'ans un sens contrariait la tradition mais dans l'autre faisait souffler un vent de modernité.

Peter Paul RUBENS n'a pas la paternité des 4 Clous néanmoins son Christ en Croix pour l'église des Récollets présente un Christ dont les pieds sont cloués séparément.

UNE EPOQUE ...

Lorsque Peter Paul RUBENS revient à Anvers en 1609, la ville entre dans une ère de reconstruction suite à la signature d'un Traité de fin de conflit entre les Provinces-Unies et les Pays-Bas espagnols.

Anvers sort de 40 années d'hostilités incessantes et les besoins en mobilier d'église sont considérables.

Peter Paul RUBENS qui a ouvert son atelier à Anvers est nommé en septembre 1609 peintre officiel de la Cour tout en étant autorisé à travailler pour d'autres commanditaires.

Il ne fût pas seulement peintre officiel de la Cour d'Albert et Isabelle, il fût également leur ambassadeur et diplomate et à ce titre il fréquenta toutes les Cours ce qui le fît connaître dans toute l'Europe.

Sa production artistique fût considérable aidé en cela par un Atelier important.

CHRIST EN CROIX PEINTURE DE PETER PAUL RUBENS VERS 1610
CHRIST EN CROIX PEINTURE DE PETER PAUL RUBENS VERS 1610
CHRIST EN CROIX PEINTURE DE PETER PAUL RUBENS VERS 1610

Publié le 12 juillet 2014

free hit
counters