CHRIST EN BRONZE DU 16E SIECLE

CHRIST EN BRONZE DU 16E SIECLE

2016


Ce Christ en bronze se distingue par la position de la tête. Elle tombe sur l’épaule droite du Christ traduisant ainsi qu'il a rendu son dernier souffle.

L'absence de la couronne d'épines et l'absence de la plaie dans le flanc du Crucifié montrent la volonté du sculpteur de ne pas afficher de manière ostentatoire les souffrances endurées par le Christ sur la Croix. 

Pour envisager la date de réalisation  de ce Christ en bronze il faut se tourner vers les premiers émailleurs limougeauds. 

Nardon PENICAUD est un de ceux-là. Actif dès les années 1500, il a parfois représenté dans ses Crucifixions un Christ du même type iconographique.

 Exemple 1: Une plaque émaillée conservée au Musée de Cluny. Elle est attribuée à l’atelier de Nardon PENICAUD et porte la date du 1er avril 1503. 
 
 Exemple 2: Une plaque émaillée vendue en 2000 par la maison Sotheby’s et attribuée à l’atelier de Nardon PENICAUD. Elle présente un Christ très proche de l'exemple précédent. Le plan rapproché permet de s’apercevoir que le dessin de la coiffure du Christ de Nardon PENICAUD est très proche du dessin de la coiffure du Christ en bronze.

1.La Crucifixion de Nardon PENICAUD au Musée De Cluny

La Crucifixion De Nardon PENICAUD Au Musée De Cluny

2.Le Christ d'une Crucifixion attribuée à Nardon PENICAUD

Le Christ D'une Crucifixion Attribuée À Nardon PENICAUD

free hit
counters