CHRIST EN BOIS DU 16E SIECLE

CHRIST EN BOIS DU 16E SIECLE

CHRIST EN BOIS DU 16E SIECLE
Ce Christ en bois Haute-Epoque est agonisant ou peut-être vient-il d'expirer ? Le centurion n'a pas encore fait sa sale besogne , il n'a pas perforé le flanc droit du Christ.

Les muscles des bras sont étirés , paralysés. Cette paralysie entraîne la dilatation de la cage thoracique avec la projection en avant du sternum et le creusement de l' épigastre. Les viscères sont repoussées vers le bas ventre par le diaphragme , provoquant le bombement de la partie inférieure de l'abdomen.

Il est remarquable d'observer que la représentation anatomique de ce Bois sculpté est rigoureusement celle consécutive à l' asphyxie provoquée par la Crucifixion. Ainsi , l'apparente bonhomie de ce Christ ne doit pas être vue comme une naïve représentation mais bien comme une sculpture répondant à un canon anatomique précis. Un canon appris au sein d'un Atelier.

Le perizonium est un linge fluide noué sur le côté gauche avec un bord tombant. Les bras demeurent dans une position très horizontale qui traduit bien l'appartenance de ce Christ à une période reculée , celle du 16e siècle.

Ce Crucifié est sorti d'un Atelier de la région Centre. Ses dimensions, tête-pieds environ 100 cm, lui confèrent un statut de Christ d' Eglise ou de Chapelle privée. Aucune réparation, ni transformation n' a été opérée sur la sculpture hormis des repeints du 19e siècle que je me suis attaché à éliminer.

Ce Christ est un rare témoignage de l' iconographie de la 2ème moitié du XVIe siècle.
Publié le 6 octobre 2009

free hit
counters