Belles ventes en juillet 2015

Les résultats du mois ont tous pour origine la maison de ventes anglo-saxonne Sotheby's.

Cette feuille recto-verso extraite d'un missel composé vers 1510 a été adjugée le 7 juillet 2015 à Londres pour la somme de 8 750 GBP (Prix d’adjudication avec commission acheteur). 

34
The Crucifixion, large full-page miniature on a leaf from the Missal of Jan de Broedere [Flanders (perhaps Grammont), c.1510s]
single leaf, 335x223mm, vellum, with a large miniature and full borders including roundels with the attributes of the Evangelists for the Canon of the Mass, recto with 3 lines of text and music on four-line brown staves, rastrum 18mm, in the blank space below an added supplication emphasising the resisting of the nations of pagans and heretics by the Pope, his princes and their peoples, some flaking from edge of border and small smudges, some pigment loss, in good condition, framed and glazed, double-sided

Estimation 7,000 — 9,000 GBP

NB
La maison de ventes Sotheby's avait échoué de vendre cette feuille le 6 décembre 2011 dans la fourchette de prix 8,000 - 12,000 GBP. 

Plus qu'une épitaphe et qu'une peinture sur panneau, c'est une page de l'histoire de la ville de Nuremberg que la maison de ventes Sotheby's mettait aux enchères le 8 Juillet 2015. 

Cette épitaphe, composée pour la sépulture de Katharina Unbehauen épouse de Sigmund Held, called Hagelsheimer of Nüremburg a été adjugé pour la somme de 305,000 GBP (Prix d’adjudication avec commission acheteur)

L'auteur de cette épitaphe est inconnu. La peinture est logiquement attribuée à l'année 1518 la date présumée d'enregistrement du décès de Katharina Unbehauen dans les régistres de l'église de St. Sebald à Nuremberg. On ignore le parcours emprunté par cette épitaphe depuis l'instant où elle a accompagné la sépulture de Katharina Unbehauen jusqu'au XIXe siècle où, comme des milliers d'objets dans toute l'Europe, elle a surgi soudainement ...

L'acquéreur qui a déboursé pas loin d'un demi-million d'euros pour emporter cette épitaphe aura été moins dubitatif.

35
Nüremburg Master circa 1518
AN EPITAPH FOR KATHARINA HELD OF NUREMBURG: THE CRUCIFIXION WITH THE DONOR SIGMUND HELD AND HIS FAMILY BELOW




C'est au maître anversois Mattheus van Beveren (1630-1690) que les Experts de Sotheby's ont attribué ce Christ en Croix aux dimensions hors-normes et sculpté dans l'ivoire. La hauteur du Corpus atteint 85 cm et il est présenté dans un cadre d'une hauteur de 1.49 mètres. 

172 
Attributed to Mattheus van Beveren (1630-1690)
Netherlandish, Antwerp, circa 1670-1680
LARGE CORPUS CHRISTI
ivory, in a later gilt wood and velvet covered frame
corpus: 85cm., 33½in.
frame: 149cm., 58¾in.

Estimation
80,000 — 120,000 GBP

C'est le plus grand Christ en ivoire qu'on n'ait jamais attribué au maître flamand. Comme souvent, la traçabilité ne remonte pas au-delà du XIXe siècle et ce Christ ne comporte ni signature ni marque quelconque qui permettrait d'identifier son auteur. Ce Christ est attribué à Mattheus van Beveren pour ses similitudes avec 5 Christs en ivoire reconnus de sa main par Christian Theuerkauff qui depuis un demi-siècle est l'historien d'art référent.


 Plus de photos et plus d'informations    old-master-sculpture-works-art-l15231/lot.172

Ce qui s'avère périlleux dans cette méthode  d'attributions par similitudes est que s'il est apporté la preuve qu'un seul de ces Christs n'est pas de la main de Mattheus van Beveren il faudra logiquement réviser toutes les autres attributions.

Le 9 juillet 2015, l'adjudication de ce Christ s'est faite pour un montant de 100,000 GBP (Prix d’adjudication avec commission acheteur). 

NB
Si les acheteurs potentiels avaient accordé une foi sans réserve à l'attribution de ce Christ en ivoire à Mattheus van Beveren l'adjudication aurait atteint un niveau plus élevé.

Pour preuve, cet autre Christ en ivoire, le N° 167, de moindres dimensions a été vendu quelques minutes auparavant pour un prix 4 fois plus élevé. Le fait est qu'il respire le XVIIe siècle à pleins poumons et qu'il porte une inscription :

167
Jacobus Agnesius (active second quarter 17th century)
Italian or South German, circa 1640
CRISTO VIVO signed: IACO...S. A...S ...VENS..., the titulus inscribed: INRI; flanked by South Netherlandish late 17th-century ivory figures of the Virgin and Saint John the Evangelist
ivory, on an associated ebonised wood cross and base with a glazed reliquary holder and ivory mounts
Corpus: 49cm., 19¼in.
Virgin: 27.3cm., 10 3/4 in.
St John: 27.7cm., 10 7/8 in.
crucifix and base: 102cm., 40 1/8 in. overall.

Estimation
60,000 — 80,000 GBP

Vendu 425,000 GBP (Prix d’adjudication avec commission acheteur)


Le Christ est accompagné par la Vierge et par Saint Jean Les dimensions de ces 2 sculptures, sans rapport avec celles du Christ actuel, traduisent qu'elles ont accompagné primitivement un Christ aux dimensions plus réduites. 



 Plus de photos et plus d'informations    old-master-sculpture-works-art-l15231/lot.167

C'est un Christ à l'iconographie remarquable où se fondent dans un accord parfait des aspects à caractère maniériste et d'autres à caractère baroque. L' inscription partiellement lisible sur le revers du perizonum IACO   S  A   S    VENS    a semblé suffisamment explicite pour l'apparenter à l'inscription 1638 / Jacobus Agnesius / Caluensis Sculp présente sur un groupe en ivoire conservé au Musée Toulouse-Lautrec à Albi : le Martyr de Saint-Barthélemy. 

Ainsi ce Christ en ivoire est désigné sans réserves de la main même de Jacobus Agnesius. On ignore tout de ce sculpteur, y compris sa nationalité. Il est néanmoins extrêmement recherché d'où son adjudication à plus d'un demi million d'euros ... une folie !

L'inscription IC peinte à l'or sous la lettre R du titulus a conduit les experts de Sotheby's à attribuer cette plaque émaillée à l'atelier de Jean de Court (1530c.-1585c). Elle reproduit une Crucifixion gravée par Hieronymus Wierix (1553-1619 à partir d'un tableau de Maarten de Vos (1532-1603).
130
Workshop of Jean de Court - French, Limoges, late 16th/ early 17th century
PLAQUE WITH CRUCIFIXION 
monogrammed: IC; with a cut out from the cataloguing of the Coghill sale on the reverse partially gilt painted enamel on copper, in a gilt copper frame
23cm., 9 1/8 in.

Description
The present enamel is based on a print by Hieronymus Wierix after Martin de Vos with the exception of the Saint John, which has the hands raised in the engraving. A similar oval plaque is in the Walters Art Museum, Baltimore, and there given to Jean Limousin.

Estimation 3,000 — 5,000 GBP

Lot. Vendu 3,750 GBP (Prix d’adjudication avec commission acheteur)


J'ai rapporté le mois dernier l'adjudication par Sotheby's d'une plaque en émail champlevé qui avait atteint à Paris un montant de 2 929 293€ le M2.

Cette autre plaque, initialement fixée sur le plat d'un incunable composé au début du XIIIe siècle a été vendue le 9 juillet 2015 dans les locaux londoniens de Sotheby's. Adjugée pour 130 640€ (Prix d’adjudication avec commission acheteur et Parité de l'€ au 30/07/2015) le M2 d'émail champlevé s'affiche à 4 817 109 €.

12
French, Limoges, 1210-1220
BOOK COVER WITH THE CRUCIFIXION
gilt and champlevé enamelled copper, on a modern velvet covered wood stand
plaque: 24 by 11.3cm., 9½ by 4½in.
stand: 26.2 by 15.2 by 11cm., 10¼ by 6 by 4 3/8 in.

Estimation
50,000 — 70,000 
GBP

Lot. Vendu 93,750 GBP (Prix d’adjudication avec commission acheteur)






Plus de photos & plus d'informations     old-master-sculpture-works-art-l15231/lot.12


Publié le 30 juillet 2015

free hit
counters