CRI DE DOULEUR DES CHRISTS DU XIVE - DE PERPIGNAN A VERONE -

CRI DE DOULEUR DES CHRISTS DU XIVE - DE PERPIGNAN A VERONE -

L'iconographie des Christs du XIVe siècle est assez douloureuse.

La raison de cette vision pessimiste de la mort serait héritée du climat de peur intense qui a régné au XIVe siècle dans toute l'Europe. A cette époque en effet l'Europe était ravagée par la "mort noire" , une pandémie qui aurait éliminé plus d'un tiers de la population.

Personne n'ayant la certitude d'être encore vivant le lendemain, les Hommes vivaient au jour le jour.

Il fallait aussi un propagateur de cette vision morbide et la pensée de Saint-François d'Assise semble bien avoir rempli ce rôle.

Les pays de langue germanique étaient-ils touchés d'avantage qu'ailleurs par la pandémie ? Toujours est-il que les Christs les plus morbides ont vu le jour dans ces régions.

En France, le Dévot Christ de Perpignan , né sous le ciseau d'un sculpteur de l'école de Cologne est un très bel exemple de la dévotion populaire du début du XIVe siècle.

A la même époque, l'Italie nous livrait une iconographie plus apaisée qui n'excluait pas néanmoins l'expression d'une profonde douleur.

Le Christ conservé au musée du Castelvecchio de Vérone est un bel exemple de l'Iconographie italienne au XIVe siècle.

Gérard a visité le musée et il nous a rapporté de très belles photos de ce cri de douleur sculpté dans la pierre.

Publié le vendredi 12 août 2011

free hit
counters