CHRIST EN BRONZE DORÉ
 Avant 1500 - PADOUE

CHRIST EN BRONZE DORÉ Avant 1500 - Région de PADOUE


Les Christs en bronze doré réalisés avant 1500 sont d'une extrême rareté d'autant qu'à l’inverse des Christs qui seront produits plus tard comme ceux issus de l'atelier de Giambologna (1529-1608) ils n’ont jamais été copiés.

Le Christ en bronze doré, objet de cette page, a probablement été réalisé dans les années 1500 voire un peu plus tôt. En effet, il affiche de nombreux traits caractéristiques communs avec le Christ en bronze livré par DONATELLO (1386-1466)  à la basilique Saint-Antoine à Padoue (Basilica di Sant'Antonio da Padova) où il fût exposé dès 1447.


Il Crocifisso della Basilica del Santo - Opera bronzea di Donatello - sull'altare maggiore della basilica di Sant'Antonio a Padova

Christ en Bronze Donatello Basilique Saint-Antoine Padoue


Naturellement le Christ en bronze doré présenté dans cette page n’a pas la finesse des traits du Christ en bronze de Donatello car il n’en a pas les dimensions.

Le Christ de Donatello est un Christ de grande nature de 1m77 tandis que ce Christ en bronze doré ne dépasse pas 12.5 cm tête-pieds.

Sa taille réduite a conduit le Fondeur ou l'Orfèvre  à reprendre en ciselure et à parachever avec soin de nombreuses parties du Corpus Christi avant de le recouvrir de son habit de Lumière dont demeurent 500 ans plus tard de beaux vestiges. Le dos de la sculpture a fait l’objet de la même qualité de finition que la face visible conformément aux règles de l’art qui prévalent vers 1500. 

Le Christ portait à l’origine le nimbe crucifère dont il ne reste aujourd’hui que l’attache solidement fixée dans le crâne.

A l’instar du Christ de Donatello ce Christ en bronze doré s’inscrit dans le carré parfait défini par VITRUVE et rendu célèbre par Léonard de VINCI (1452-1519). Le carré parfait symbolise la perfection corporelle du fils de Dieu fait Homme.

La pellicule d’or qui recouvre le corps du Christ irradie l’espace d’une Lumière intense. Cette Lumière, symbole de la Divinité, porte le germe de la Résurrection qui éclora 3 jours plus tard.

A la Renaissance, le choix du bronze pour représenter le Christ sur la Croix n’est pas le fruit du hasard. Le bronze est le matériau dont sont constituées les armes alors, pour l'Homme de la Renaissance, le bronze symbolise le guerrier (le Christ)  qui livre le combat contre son adversaire (le Mal) dont il sortira vainqueur (la Résurrection).


Christ Bronze Doré Donatello Padoue 1500
Christ Bronze Doré Donatello Padoue 1500
Christ Bronze Doré Donatello Padoue 1500
Christ Bronze Doré Donatello Padoue 1500


Publié le 27 février 2018

free hit
counters