Un Christ en bronze du XVIIIe siècle
produit au XIXe siècle ...

Musée du Moyen Age Thermes de Cluny Christ en Croix France vers 1200 Don Mallay

2019                   


Je vais vraisemblablement me répéter : 

Les Christs en Bronze les mieux finis ont été produits au XIXe siècle et non au cours des siècles précédents. 

Sachant que sur un plan général on a observé à la fin du XVIIIe siècle une dégradation de la qualité des oeuvres produites du fait de la dissolution des Corporations de métier, chaque fois qu'un Acteur du Marché de l'Art a entre ses mains un Christ de belle qualité sa tentation est grande de l'attribuer aux règnes de Louis XIV ou de Louis XV. Cette tentation se déroule dans le dénie de reconnaître que les progrès enregistrés en fonderie au XIXe siècle ont conduit à une maîtrise des paramètres techniques de la fonte, en particulier au sable, que les fondeurs du XVIIIe siècle ne possédaient pas.

Aussi, à l’appareil inventé par Achille Collas en 1839 qui permettait de reproduire, de réduire ou d’agrandir mécaniquement les modèles





 Ce premier exemple de reproduction dans le bronze, haut de 12.5 cm, était proposé à la vente sur un site Marchand en juin 2008.

Le Professionnel l'avait désigné comme suit :

CHRIST en Bronze Doré XVIIe-XVIIIe Siècle

et l'avait affiché à 120€00


Travail français, probablement Auvergne, S. XII, Christ crucifié en bronze avec des traces de dorures


Cette seconde reproduction dans le bronze était mieux travaillée que la précédente.
Elle était plus fidèle à certains détails et sa hauteur était de 24 cm.

Le Christ a été adjugé 2 500€ au marteau lors d'une vente aux enchères organisée en mars 2014

Il était décrit comme Travail français, probablement Auvergne, S. XII, Christ crucifié en bronze avec des traces de dorures 
Dans les commentaires qui accompagnaient ce descriptif la Maison de Ventes l'avait rapproché avec justesse  
du Christ en bois acquis en 1852 par le Musée national du Moyen-Age Thermes de Cluny. 

Par contre, dans le descriptif fourni, S. XII ne précise pas de manière explicite si le Travail est de style XII ou d'époque XII ? 

Travail français, probablement Auvergne, S. XII, Christ crucifié en bronze avec des traces de dorures


Cette troisième reproduction dans le bronze est similaire à la 1ère. Elle a été adjugée 1 300€ au marteau en novembre 2007

Comme la 1ère reproduction sa hauteur était de 12.5 cm

Le Christ était décrit comme Beau Christ en bronze à patine brune mordorée. XVe siècle. Porte une date (mais non précisée !)

Beau Christ en bronze à patine brune mordorée. XVe siècle. Porte une date



Cette quatrième reproduction était proposée à la vente sur un site Marchand en novembre 2014.

Le Christ était simplement décrit comme un Christ de style orthodoxe sans précision de sa date de réalisation.


Christ en bronze de style orthodoxe

CONCLUSION

 Autant de Propriétaires et/ou d'Intermédiaires de vente et c'est autant de périodes d'attribution différentes pour un même Christ !  
Pourtant Le Christ original qui a servi de modèle à toutes ces reproductions dans le bronze 
figure en pleine page dans tous les catalogues du Musée national du Moyen-Age. 

 La date d'entrée d'une Oeuvre d'Art dans les collections d'un Musée
doit être considérée comme la date de réalisation la plus ancienne pour n'importe laquelle de ses reproductions.


   Page 125 du Guide des Collections du Musée National du Moyen-Age Thermes de Cluny Edition année 1993
Christ en Croix France vers 1200 Don Mallay